Le ZTE Iceberg est un concept de smartphone ayant reçu un prix prestigieux. Il se distingue par la présence de deux encoches sur son écran.

L’encoche sur le haut des smartphones est un sujet extrêmement sensible dans l’univers Android. Les marques suivant la tendance sont pointées du doigt par plusieurs utilisateurs à cause de leur manque d’originalité. « Encore une copie de l’iPhone X » est le genre de critique qu’on ne manque pas de lire et d’entendre dans ce genre de situations.

Autrement dit, le notch agace. Alors, imaginez un smartphone avec… deux notchs. Aïe ! Mais avant de laisser libre cours à votre colère, prenez le temps de jeter un œil à ce design particulier. Il s’agit en réalité d’un concept imaginé par ZTE dans le cadre de l’IF Design Award 2018 — et repéré par WinFuture.

Deux encoches pour un iceberg

Cette récompense est décernée par l’IF World Design Guide. C’est donc sur le site de cette organisation que l’on peut découvrir le ZTE Iceberg. On y voit un smartphone doté d’un écran au ratio 18:9 (a priori, peut-être plus) marqué par une encoche en haut, et une autre en bas, dans une parfaite symétrie.

Quel intérêt ? Cela permet de profiter de haut-parleurs stéréo en façade tout en affinant les bordures autour de l’écran au maximum. Une question subsiste néanmoins. Comment l’utilisateur pourrait-il naviguer dans l’interface sans être gêné par l’encoche du bas ? Sans doute par le biais de glissements sur l’écran.

Autre détail intéressant : les angles du smartphone sont faits en verre transparent. On aime ou on n’aime pas, mais cela a le mérite d’étonner. À l’arrière, sur le dos — en verre également —, le ZTE Iceberg dispose d’un lecteur d’empreintes et d’un double appareil photo. Il est par ailleurs écrit qu’il peut être rechargé sans fil.

Du concept à la concrétisation ?

Ce smartphone est un concept, il n’y a donc aucun moyen d’affirmer de manière sûre que ZTE le produira bel et bien un jour. Néanmoins, l’IF Design Award est un prix relativement prestigieux et il serait dommage pour le constructeur de ne pas concrétiser le projet pensé pour ce trophée.

Par ailleurs, sur le site de l’institution, il est écrit que la date de lancement devrait avoir lieu après 2018 et que le temps de développement serait de 13 à 24 mois. Bonne nouvelle pour les intéressés : l’Europe fait partie des marchés ciblés.