Opel Corsa-e électrique (2023)

Voitures • 2023

Opel Corsa-e électrique (2023)

 Points positifs de l' Opel Corsa-e électrique (2023)

  • Autonomie honnête
  • Performances suffisantes
  • Proposition cohérente

 Points négatifs de l' Opel Corsa-e électrique (2023)

  • Infodivertissement un peu lent
  • Tarifs costauds
  • Finition un peu juste

La citadine électrique Opel Corsa-e (2023) s'offre un restylage et se décline en deux versions : une de 136 chevaux avec une batterie de 50 kWh (lui conférant jusqu'à 357 km WLTP) et une version plus boostée de 156 chevaux et une batterie de 54 kWh (406 km selon le cycle WLTP ). Au niveau de la charge, la puissance maximale sur une borne en courant continu atteint les 100 kW, lui permettant de passer de 10 à 80 % en 30 minutes.

Voir plus d'actualités

Tout savoir
Opel Corsa-e électrique (2023)

Les guides d'achat
Opel Corsa-e électrique (2023)

En savoir plus sur le Opel Corsa-e électrique (2023)

En France, l'Opel Corsa mène une carrière dans l'ombre de sa cousine technique, la Peugeot e-208. Pourtant, c'est bien l'Allemande que Stellantis a choisi de restyler en premier, avant la e-208 qui devrait avoir le droit à son restylage cette même année, après la e-2008 tout récemment restylée.

L'Opel Corsa Electric devrait d'ailleurs apporter quelques éléments de réponses sur le restylage de la citadine française, mais en attendant, c'est bien la Corsa qui fait parler d'elle avec quelques modifications bienvenues et un style beaucoup plus mature.

Plus mature et surtout plus technologique

Tout en conservant ses dimensions, à savoir 4,06 mètres de long, 1,76 mètre de large et 1,43 mètre de haut, l'Opel Corsa Electric adopte un nouveau look avec la face avant "Opel Vizor". Nous retrouvons ainsi un large bandeau noir qui s'intègre à la calandre, des phares à LED et le logo de la marque.

Ce type de face avant s'est démocratisé sur l'ensemble de la gamme Opel, et notamment sur la nouvelle Opel Astra Electric. La voiture reçoit de nouveaux feux adaptatifs et de nouveaux feux de route Intelli-Lux LED avec 14 éléments à LED au lieu de 8 précédemment.

Les prises d'air dans la partie inférieure du bouclier sont plus grandes, tandis qu'à l'arrière, nous retrouvons un lettrage avec le nom du modèle qui s'étend sur la largeur de la malle. L'Opel Corsa reçoit une nouvelle teinte "Gris Grafik", disponible pour la première fois sur la Corsa et de nouvelles jantes.

À l'intérieur, les modifications sont aussi perceptibles avec la correction d'un élément important qui nous avait d'ailleurs gênés lors de l'essai de la précédente version : le système d'infodivertissement. Opel en a terminé avec les deux petits écrans de 7 pouces, place à deux écrans de 10 pouces pour le combiné d'instrumentation et le système d'infodivertissement basé sur la puce Snapdragon Cockpit de Qualcomm que l'on retrouve dans les puissants smartphones.

Le système de navigation, les services connectés et la reconnaissance vocale "Hey Opel" sont de la partie, de même que la possibilité de recevoir des mises à jour "over-the-air" (OTA). Apple CarPlay et Android Auto sans fil sont aussi disponibles.

En termes d'aides et d'assistances à la conduite, l'Opel Corsa-e fait partie des bons élèves de la catégorie et en rajoute même une couche avec une nouvelle caméra de recul panoramique haute résolution. Au chapitre des assistances à la conduite, nous retrouvons le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte de collision avec freinage d'urgence et le système de protection latérale Flank Guard.

L'Opel Corsa Electric dépasse les 400 km d'autonomie

Au programme des motorisations, il y a du nouveau. Outre les deux versions thermiques micro-hybrides de 100 et 136 ch, l'Opel Corsa reçoit non plus une, mais deux variantes 100 % électriques.

Contrairement au nouveau Peugeot e-2008 avec qui la Corsa partage de nombreux éléments, l'Opel conserve l'ancienne version de 136 ch étayée d'une batterie de 50 kWh (46,2 kWh utiles) lui conférant une autonomie de 357 km selon le cycle WLTP. Il s'agira de la version d'entrée de gamme de la Corsa Electric permettant d'afficher un tarif "à partir de" intéressant.

L'Opel Corsa Electric reçoit également la nouvelle batterie et le nouveau moteur électrique Stellantis. La capacité de la batterie passe de 50 à 54 kWh brut, soit une évolution de 46,2 à 51 kWh net. Cela permet de faire un sacré bon en termes d’autonomie puisque celle-ci passe à 402 km d'autonomie. Le moteur électrique grimpe quant à lui de 136 à 156 ch.

La citadine électrique allemande embarque un chargeur AC embarqué de 7,4 kW permettant la recharge de la batterie de 20 à 80 % en 4h40. Les clients peuvent aussi opter pour un chargeur optionnel triphasé de 11 kW. La puissance de charge maximale sur une borne en courant continu (DC) est toujours bloquée à 100 kW, permettant de passer de 20 à 80 % en 30 minutes.

Opel n'a pas encore donné d'informations concernant les prix français. On imagine la version de base dotée du moteur de 136 ch aux environs de 34 000 euros, hors bonus. La version de 156 ch pourrait flirter avec les 38 000 euros, hors bonus.

Les caractéristiques
Opel Corsa-e électrique (2023)

Batterie

  • Type de prise
    Type 2 Combo (CCS)
  • Puissance de charge
    100 kW
  • Autonomie maximale WLTP
    402 km

Conduite

  • Puissance (chevaux)
    156 chevaux
  • Puissance (kw)
    115 Kw
  • Niveau d'autonomie
    Conduite semi-autonome (niveau 2)

Connectivité

  • Chargeur téléphone sans fil
    Non

Multimédia

  • Apple Carplay
    Oui
  • Android Auto
    Oui

Poids et dimensions

  • Largeur
    1,76 m
  • Hauteur
    1,43 m
  • Longueur
    4,06 m

Écran

  • Taille de l'écran principal
    10 pouces

Divers

  • Prix entrée de gamme
    36050 euros
  • Nombre de places
    5
  • Nombre de portes
    5

Produits similaires
Opel Corsa-e électrique (2023)

Rejoignez nos communautés de passionnés pour s'informer et s'entraider

Rejoignez notre serveur Discord Rejoignez notre groupe Facebook