La tentative de Netflix de bloquer le partage de mot de passe est un fiasco

Netflix à la croisée des comptes

 

Payer davantage pour le même service : la nouvelle politique de partage de mot de passe de Netflix est en test et suscite la grogne des abonnés.

Source : Alicia Quan

Netflix a commencé à déployer sa politique de partage de compte dans certaines régions, dont l’Espagne. L’objectif : empêcher les gens de partager des comptes pour les pousser à prendre des abonnements ou à payer davantage.

Netflix n’y est pas allé par quatre chemins en indiquant qu’« un compte Netflix est destiné aux personnes qui vivent ensemble dans un même foyer » et que « les personnes qui ne vivent pas dans votre foyer devront utiliser leur propre compte pour regarder Netflix ». L’expérience payante a d’abord été expérimentée au Costa Rica, au Chili et au Pérou, où il fallait débourser l’équivalent de 2 à 3 euros par mois pour ajouter un compte de membre supplémentaire.

Par la suite, cette option a été étendue à la Nouvelle-Zélande, au Canada, à l’Espagne et au Portugal. Les tarifs des membres supplémentaires varient selon les pays. En Nouvelle-Zélande, le service coûte 7,99 dollars néo-zélandais (4,50 euros) par mois, tandis qu’au Canada, il est facturé 7,99 dollars canadiens (5,30 euros) par mois. En Espagne, le service est proposé à 5,99 euros, et au Portugal, il coûte 3,99 euros.

Résultat : c’est un échec

Les téléspectateurs de Netflix sont désabusés en réaction aux frais supplémentaires facturés pour le partage d’un compte. Selon une étude de la société Kantar, ces frais supplémentaires ont déjà poussé un million de téléspectateurs espagnols à quitter le service de streaming. Le taux de désabonnement a « presque triplé » par rapport au trimestre précédent.

La majorité des téléspectateurs espagnols qui ont quitté Netflix étaient des « abonnés non payants », selon Kantar. Sur ce million de téléspectateurs, les deux tiers auraient utilisé les données d’accès de quelqu’un d’autre.

Une facture trop salée

En Espagne, 10 % des abonnés Netflix souhaitent annuler leur abonnement au cours du trimestre en cours, toujours selon Kantar. Cela pourrait signifier que Netflix adoptera une approche différente pour introduire les frais dans d’autres pays dans les mois à venir.

En Espagne, le choix de services sVOD est large // Source : Kanter

Les chiffres révélés par Kantar montrent que les abonnés ne sont pas prêts à accepter les frais supplémentaires liés au partage de compte. Dans un contexte de concurrence accrue avec d’autres plateformes de streaming, Netflix pourrait être contraint de revoir sa stratégie afin de conserver sa base d’abonnés et rester attractif.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles