On a vu comment Lime va vous empêcher de rouler à deux sur ses trottinettes électriques

 

La technologie de reconnaissance de personnes de Lime a pour but d’empêcher la conduite à deux sur les trottinettes électriques en libre-service.

Rouler à deux en trottinette Lime, c’est (bientôt) fini. Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Le 2 avril prochain, un référendum va trancher sur le libre-service des trottinettes électriques à Paris. Parmi les arguments de la mairie poussant à son interdiction, le comportement de nombreux utilisateurs, dont certains ont tendance à rouler à deux sur les engins. Un usage totalement interdit, et qui est de plus dangereux pour les utilisateurs et les autres usagers de la route.

Or, rien n’empêchait alors cette pratique d’un point de vue technique. C’est là qu’intervient Lime, l’un des principaux opérateurs en France, et à Paris – aux côtés de Dott et Tier. Car c’est au salon Autonomy qui se tient dans la capitale que la firme américaine a choisi de dévoiler son système anti-conduite à deux.

Comment fonctionne le système anti-conduite à deux de Lime ?

Lime ne donne pas de détails techniques très poussés sur sa « Single Rider Recognition Technology ». Mais sachez que les trottinettes électriques possèdent un ensemble de capteurs de poids, angle et accélération permettant de détecter la présence de deux personnes. Ce serait notamment « la différence brutale de poids » qui activerait le système.

« Cette innovation est une première mondiale et le produit de plusieurs années de recherche et développement, en Pologne et en Californie » déclare Hadi Karam, manager général de Lime France. Et de poursuivre : « Avec cette nouvelle technologie, nous prouvons une fois encore notre volonté d’aller dans le sens de la régulation. »

Démontré sous nos yeux avec deux cobayes, le système de Lime prend environ 30 secondes avant d’émettre un son, puis de décélérer et d’immobiliser la trottinette quelques mètres plus tard. L’utilisateur reçoit une notification sur son téléphone l’alarmant de sa mauvaise conduite.

À ce moment-là, le véhicule se bloque et il faut le ramener à l’emplacement dédié le plus proche (car à Paris, on ne se gare pas n’importe où). Pour continuer son trajet, il faut débloquer une autre trottinette, précise Lime.

La notification indique la détection du système anti-conduite à deux. Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

En revanche, aucune suspension de compte n’intervient, même en cas de récidive, bien que cela soit envisagé par Lime, dixit H. Karam. L’opérateur est ouvert à plus de contrôle des autorités, afin de verbaliser ces agissements, sans aller faire de délation.

Quand ce système anti conduite à deux arrive à Paris ?

Selon Lime, c’est une histoire de quelques mois avant cette fonction ne soit lancée. Le matériel est déjà prêt, et il ne faudrait qu’un déploiement logiciel pour que la flotte parisienne de Lime se convertisse « du jour au lendemain ». Pas besoin de changer les trottinettes, donc. L’objectif est aussi de baisser le temps de réaction du système, aujourd’hui à 30 secondes.

Quant à l’autre technologie Lime Vision, détectant les trottoirs pour y réduire sa vitesse, il est encore indisponible. Ce système antitrottoirs reste en programme pilote dans plusieurs villes en Europe dont Paris, bien qu’il fasse ses preuves. Selon Lime, le taux de reconnaissance serait de 99 %.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !