Quelle trottinette électrique acheter en 2021 ?

Pimp my e-ride

 

Les trottinettes électriques sont désormais partout. Si les véhicules en free-floating sont un excellent point d'entrée pour découvrir le moyen de locomotion, en avoir un à soi est moins contraignant. Seulement voilà, le marché est une foire, inondée de produits à la fiabilité douteuse et donc accidentogènes. Quelle trottinette électrique choisir ? Nous allons vous conseiller ici des modèles pour différents usages.

Les meilleures trottinettes électriques en bref

L'endurante
Ninebot Segway KickScooter Max G30
  • Très bonne autonomie
  • Confortable
  • Freinage puissant
Le bon rapport qualité-prix
7 /10
Xiaomi Mi Scooter Essential
  • Une trottinette pratique pour les débutants
  • Double système de freinage
  • Seulement l'essentiel

Difficile de choisir une trottinette électrique. Très difficile. Les écarts de prix sont très importants, les marques peu connues et très nombreuses, il existe toutes les tailles, tous les poids, toutes les vitesses… Heureusement, le cadre légal s’est finalement stabilisé.

Par rapport à l’usage en free floatting, posséder sa propre trottinette électrique est une volupté de fin gourmet. Plus besoin de chercher des engins dans la rue : la vôtre est disponible à toute heure et toujours en bon état. Sur le long terme, et en fonction du prix d’achat de votre trottinette, cela vous coutera aussi moins cher. À raison de 3 euros les 10 minutes (le tarif pratiqué par Lime à Paris) en comptant un aller-retour par jour… Votre trottinette sera rentabilisée en 3 à 6 mois.

Pour vous faciliter la tâche, nous avons sélectionné pour vous les meilleures trottinettes électriques dans diverses catégories correspondant aux usages les plus courants. Et si vous préférez pédaler, vous pouvez consulter notre guide des vélos électriques pour vous aider à bien choisir.

  • Puissante
  • Autonomie de 45 km
  • Des pneus plus solides
Disponible à 469 € sur Boulanger

En matière de trottinettes, Xiaomi a réussi à convaincre un très large public. Les produits de la marque chinoise présentent généralement de très bons rapports qualité-prix, comme avec la Xiaomi M365, qui reste encore aujourd’hui en très bonne place parmi les autres trottinettes du marché. Mais en juillet 2020, le fabricant a enrichi son catalogue avec trois nouvelles trottinettes, dont la Xiaomi Mi Electric Scooter Pro 2, que nous vous recommandons.


Cette trottinette est la plus puissante des trois. Elle vient remplacer la M365 Pro, lancée en 2019. Pas d’énormes changements en vue au niveau des caractéristiques techniques. Son moteur brushless (sans balais) conserve les 300 W du modèle précédent, ce qui lui permet de tenir une vitesse de 25 km/h (réglementaire en France, donc) même sur une pente inclinée de 20 %. Son autonomie annoncée s’élève à 45 km sur une seule charge, mais dans des conditions très précises. En réalité, comptez plutôt 30 km selon nos tests.

Le double freinage, électromagnétique et à disque, est toujours au rendez-vous, garantissant une bonne sécurité à tout moment. Le design est un peu plus épuré que la M365 Pro, mais reprend tout de même le même genre d’aplats de rouge sur les roues. Le poids reste le même : 14,2 kg. Un peu lourde et encombrante donc, elle se fera sentir à bout de bras, surtout lors des déplacements multimodaux. Mais elle reste tout de même ergonomique avec une bonne maniabilité au quotidien. Et puis elle ne sera pas trop compliquée à plier une fois votre trajet terminé.

Sur le guidon, l’écran LCD est bien là. Il permet de surveiller sa vitesse en temps réel pour la moduler si besoin, ainsi que l’autonomie restante et le mode de vitesse choisi. Il y en a trois : le mode sport pour arriver à l’heure au boulot, le mode standard pour les promenades moins pressées, et le mode piéton pour… les zones piéton, avec une vitesse ne dépassant pas les 5 km/h.

Quelques points ont été améliorés sur cette Mi Pro 2, notamment au niveau des réflecteurs avant, arrière et latéraux, ainsi que du phare avant de 2 W pour une meilleure visibilité sur votre trajet. Enfin, les pneus sont plus solides : leur résistance à la crevaison a été augmentée. Selon le constructeur, leur durabilité a été triplée. Cela devrait assurer de bons résultats sur des routes plus capricieuses, avec du petit gravier par exemple.

  • Très bonne autonomie
  • Confortable
  • Freinage puissant
Disponible à 799 € sur Darty

Si on vous dit « autonomie de 65 km ». Plutôt alléchant, non ? Pour en profiter, il faudra se tourner vers la Ninebot Kickscooter Max G30. Cette trottinette s’adresse aux amateurs pointilleux, qui souhaitent profiter d’une autonomie considérable sans la charger tous les jours ou tous les deux jours. C’est tout simplement l’une des meilleures trottinettes sur le marché en matière de durée d’utilisation.

Parmi ses autres atouts, on trouve sa certification IPX5 qui lui assure une bonne protection contre la pluie. Mais c’est surtout son confort qu’on retiendra, avec des pneus de 10 pouces (sans chambre à air) qui absorbent les chocs et limitent les risques de crevaison. Confort aussi du côté du deck, avec une plateforme de 19 cm de large et de 35 cm de long, qui permet théoriquement de conduire les deux pieds placés côte à côte, ou alors l’un derrière l’autre.

La sécurité est également de mise avec un double système de freinage (tambour à l’avant, électromagnétique à l’arrière) actionné par une seule poignée. Pour sa puissance, on comptera sur un honorable moteur de 350 W, pouvant atteindre les 700 W, avec un maintien de la vitesse sur des pentes inclinées de 20 %.

  • Puissance maximale de 500 W
  • Une utilisation simple et pratique
  • Une vitesse maximale de 25 km/h atteinte en 5s
Disponible à 379 € sur Boulanger

La Mi Electric Scooter 1S, la trottinette de milieu de gamme des trois trottinettes lancées en 2020 par Xiaomi, ressemble cette fois-ci à la M365 de la même marque. C’est le cas au niveau du moteur, avec une puissance nominale de 250 W et une bonne puissance maximale de 500 W. Mais comme nous l’avons noté dans notre test, les changements sont loin d’être négligeables, avec notamment de meilleurs freins et un écran de contrôle plus pratique en lieu et place des simples LED de la M365. Cette trottinette est également plus légère que la version haut de gamme Pro 2 avec 12,5 kg au compteur.

Xiaomi Mi Electric Scooter 1S

Xiaomi Mi Electric Scooter 1S // Source : Frandroid

Comme toujours, elle est bridée pour rouler à une vitesse maximale de 25 km/h, atteints en 5 secondes seulement sur une route plate. Il faudra peut-être un peu de temps pour gérer cette trottinette plutôt légère et la maintenir stable, mais le trajet sera bien fluide une fois qu’elle sera apprivoisée. Son utilisation est simple comme tout : une manette d’accélération, une sonnette et un levier pour actionner le frein arrière. On regrettera le fait que les commandes soient un peu éloignées, sans toutefois négliger le confort.

Comme la Pro 2, nous avons accès à trois modes de conduite : le mode piéton, le mode standard et le mode sport. Un régulateur de vitesse est aussi disponible pour reposer votre main. Côté autonomie de l’engin, le constructeur table sur 30 km, même si tout dépendra de la nature du trajet parcouru. À pleine vitesse, comptez plutôt 20 km.

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à faire un tour sur notre test de la Xiaomi Mi Scooter 1S.

  • Une trottinette pratique pour les débutants
  • Double système de freinage
  • Seulement l'essentiel
Disponible à 299 € sur Amazon

Pour celles et ceux qui effectuent de courts trajets, la Xiaomi Electric Scooter Essential sera bien adaptée. Il s’agit de la version la plus accessible des trois trottinettes de la marque lancées en juillet 2020. Elle sera forcément moins endurante et performante que ses deux sœurs, mais avec un prix affiché à moins de 300 euros, il s’agit là d’un très bon rapport qualité-prix.

Son autonomie annoncée ne dépasse pas les 20 km (plutôt 15 km dans les faits), mais cela restera amplement suffisant pour les trajets courts entre votre domicile et votre travail, par exemple. Sa vitesse maximale atteint 20 km/h avec un moteur de 250 W, ce qui se veut rassurer, mais devient rapidement très limité : n’espérez pas gravir des pentes à plus de 10 % d’inclinaison.

Bon point : elle est la plus légère du trio avec seulement 12 kg au compteur. Côté freinage, on pourra compter sur le double système de freinage régénératif ainsi qu’un système E-ABS sur la roue, qui permet d’assurer une bonne stabilité lors des ralentissements.

Bref, pour tous les débutants et ceux qui n’ont pas encore découvert les joies de ce mode de locomotion, la Mi Electric Scooter Essential saura aller à l’essentiel et se présenter comme un compagnon satisfaisant. Vous trouverez davantage d’informations à son sujet dans notre test complet de cette Mi Scooter Essential.

  • Compacte et légère
  • Performances solides
  • Pas la plus confortable

E-Twow (pour Electric Two Wheels, prononcez “i-tou”) a été l’un des pionniers de la trottinette électrique en France et dans le monde. La marque chinoise est désormais bien implantée chez nous et a acquis ses lettres de noblesse à la force de la qualité de ses produits, grâce au bouche-à-oreille et à une communauté active sur les forums spécialisés.

Sa marque de fabrique : la grande légèreté de ses trottinettes. Ainsi, cette Booster S+ ne pèse que 10,9 kg. Couplé à un format compact, cela facilite grandement l’utilisation au quotidien, en particulier si vos trajets comprennent des sections en transports en commun.

Mais sa légèreté ne concerne que son poids ; ses performances, elles, sont bien solides. Résistance à l’eau avec une certification IPX4, un écran LCD de contrôle (quoiqu’un peu petit), un moteur de 500 W pour sillonner les routes sans accroc même sur les bitumes un peu irréguliers et des pentes… Ce format compact a bien entendu des contreparties, comme des roues de 8 pouces qui ont évidemment plus de mal à gommer les aspérités de la route que des modèles plus grands.

Côté autonomie, le fabricant annonce entre 30 et 35 km, une valeur qui variera bien évidemment en fonction du dénivelé de votre trajet et du poids du capitaine. La charge complète s’effectue en deux heures.

Où acheter le
E-Twow Booster S Plus Premium au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Les accessoires indispensables pour trottinettes électriques

L’achat de la trottinette n’est que la première partie du voyage. Réservez-vous au minimum quelques dizaines d’euros pour des accessoires indispensables, à commencer par un casque et des gants. Qu’il fasse chaud ou froid, pour faire 500 m ou 10 km, ils sont indispensables. Dans le même ton, portez toujours des chaussures recouvrant totalement le pied. Pas de tongs ou de claquettes, même quand il fait chaud. Quand on roule à deux roues, la chute n’est pas une possibilité : c’est une inévitabilité.

Même le meilleur des pilotes finit par tomber et, à ce moment, vous serez bien content d’éviter un traumatisme crânien ou des mains avec une texture de steak haché pendant plusieurs semaines. Toute ressemblance avec des faits vécus par l’auteur est bien entendu fortuite.

xiaomi M365

L’un ne va pas sans l’autre !

Vous trouverez également de bonnes idées dans notre guide des meilleurs accessoires pour cyclistes.

Voir et se faire voir

Si tous les modèles sélectionnés ici respectent l’obligation d’éclairage avant et arrière, nous vous recommandons chaudement d’investir dans un phare avant supplémentaire, en particulier si vous comptez rouler de nuit. Les petites roues des trottinettes les rendent particulièrement vulnérables aux défauts de la chaussée et y voir clair vous évitera de belles gamelles. Les références disponibles sont innombrables, mais nous apprécions particulièrement ce modèle compact de chez Knog.

Évitez aussi le look ninja urbain avec cinquante nuances de noir : portez des vêtements de couleur vive et réfléchissants.

Comme le disait si justement le regretté Karl : « c’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie ». Le bon vieux gilet jaune ne coute pas grand-chose et se porte sans soucis sur une veste ou un sac. Si vous cherchez des choses un peu plus esthétiques jetez un coup d’œil aux vestes dédiées aux cyclistes, l’offre est pléthorique.

Une bonne sonnette n’est pas un luxe. Investissez quelques euros pour remplacer la sonnette livrée par un modèle digne de ce nom. En ville être entendu est aussi important que d’être vu ! Peu chère, cette sonnette RockBros possède assez un tintement vif et assez puissant pour faire tourner la tête d’un piéton doté écoutant de la musique. Évitez cependant les modèles électroniques. Ils sont chers, doivent être rechargés et, surtout, leurs carillons ne sont pas toujours identifiés comme tels par les piétons.

Dernier petit conseil : gardez dans votre sac une paire de clefs Allen de 5 et 6 mm. Ces deux tailles sont les plus utilisées sur les trottinettes et pour deux euros vous pourrez resserrer une potence ou une roue n’importe où.

Pour en savoir plus sur les trottinettes électriques

Comment choisir sa trottinette électrique ?

Autonomie de la batterie, motorisation, roues pleines ou roues gonflables…beaucoup de critères sont à prendre en compte avant de faire son choix. Notre guide complet vous explique comment choisir sa trottinette électrique afin de vous accompagner dans le choix de votre futur moyen de transport urbain.

Quel est le bon prix pour une trottinette électrique ?

Vous pouvez trouver aujourd’hui de nombreuses références de trottinettes électriques très bon marché, autour de 250 euros. S’il y a quelques exceptions, on recommande de les éviter de manière générale. Il s’agit souvent de matériel de piètre qualité sur lequel il faut faire l’impasse, au risque d’une défaillance en circulation et d’un accident important. Sous la barre des 300 euros, vous pouvez sérieusement commencer à douter de la qualité de l’objet. Mieux vaut dépenser un peu plus et rentrer du travail sain et sauf.

Trottinettes électriques : que dit la loi ?

Avec un peu de retard, le décret consacrant enfin l’existence des trottinettes électriques dans le Code de la route est entré en vigueur le 25 octobre 2019. Les grandes lignes sont les suivantes : circulation sur les pistes cyclables obligatoires — ou la chaussée s’il n’y en a pas — interdiction de dépasser 25 km/h, de rouler à deux, avec un casque audio et l’engin devra également disposer de feux à l’avant et à l’arrière à partir du 1er juillet 2020. Autre changement d’importance : les trottinettes électriques ne peuvent plus « par construction » être en mesure de dépasser 25 km/h sous peine d’une amende de 1500 euros.

Vous avez le droit de circuler dans des aires piétonnes, à condition de rouler à faible allure et sans gêner les piétons. Certaines communes peuvent également autoriser la circulation sur certains trottoirs, au pas, lorsque c’est nécessaire. Le casque n’est pas obligatoire, mais il est recommandé.

Comment entretenir sa trottinette ?

Les trottinettes sont des véhicules qui encaissent de nombreux chocs et s’encrassent rapidement. Comme n’importe quel engin, il convient de les entretenir régulièrement, et de vérifier qu’aucune pièce n’est défaillante. On vous recommande de jeter régulièrement un œil à la visserie et particulièrement au niveau de la potence qui subit beaucoup de contraintes. Si elle casse en circulation, les conséquences peuvent être dramatiques. Pour le nettoyage, la WD40 est votre ami.

Quels sont les bons conseils de conduite ?

Si vous achetez une trottinette électrique, c’est probablement pour vous en servir en ville. Adoptez les mêmes réflexes qu’en voiture ou en scooter : regardez avant de déboiter, ne roulez pas trop vite, et respectez la signalisation. Sur les pistes cyclables, surtout si elles longent le trottoir, faites attention aux piétons qui peuvent surgir à tout moment, vous n’êtes jamais prioritaire. Veillez également aux animaux qui sont imprévisibles. Évitez enfin de rouler par temps de pluie, l’adhérence des trottinettes n’est d’ordinaire pas géniale.

Quel équipement me faut-il ?

Comme sur un vélo, on vous recommande de porter un casque et des gants pour vous protéger en cas de chute. Ils peuvent vous éviter bien des blessures. C’est le minimum. Vous devez également investir dans des vêtements réfléchissants. Ces derniers sont d’ailleurs obligatoires de nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante.

Dois-je souscrire à une assurance ?

Pour les dommages causés aux tiers, vous êtes couvert par votre assurance civile. Cette dernière est généralement incluse dans votre assurance multirisque habitation. Si ce n’est pas le cas, il faudra souscrire à une assurance complémentaire. La plupart des assurances proposent désormais des contrats spécifiquement pensés pour les utilisateurs de trottinettes électriques, à condition que celle-ci soit conforme à la réglementation.

Les derniers articles