Ferrari Testarossa et moteur Tesla : la belle italienne se met au vert, les puristes voient rouge

Un mariage improbable

 

Voici le nouveau chapitre controversé de la légende Ferrari : une entreprise britannique a équipé une Testarossa d'un moteur Tesla.

Source : Adrian N sur Unsplash

L’annonce d’une Ferrari Testarossa des années 1980 équipée d’un moteur électrique Tesla risque de faire froncer les sourcils aux passionnés de moteurs puissants et de belles cylindrées. Cette audacieuse transformation a été réalisée par la société britannique Electric Classic Cars, qui a choisi de remplacer le moteur 12 cylindres à plat de la Testarossa par un groupe motopropulseur entièrement électrique conçu par Tesla. Si certains crient au sacrilège, d’autres y voient une évolution captivante pour ce modèle mythique.

Source : Electric Classic Cars

Il est indéniable que les voitures électriques gagnent du terrain, et même les marques les plus prestigieuses ne peuvent se permettre d’ignorer cette tendance. Ferrari a d’ailleurs prévu de lancer une supercar entièrement électrique d’ici à 2025. En attendant, des entreprises comme Electric Classic Cars ont décidé de prendre les choses en main.

La Teslarossa voit ses performances augmenter

Surnommée Teslarossa sur le web, la voiture a subi de nombreuses modifications pour accueillir son nouveau moteur électrique. L’allègement est significatif puisque le V12 d’origine pesait 420 kg, tandis que le moteur électrique est bien plus compact et léger. Cependant, l’installation des batteries nécessaires pour alimenter ce nouveau groupe motopropulseur pourrait compenser ces économies de poids.

Le passage à l’électrique a aussi permis d’améliorer les performances de la Testarossa. La puissance est passée de 390 ch et 490 Nm de couple pour le V12 d’origine à 544 ch et 600 Nm de couple pour le nouveau moteur électrique. Des ajustements ont également été réalisés sur le système de freinage, la configuration des suspensions et la répartition du poids. Le levier de vitesses, de son côté, est resté en place, mais ne sert plus qu’à sélectionner la marche avant ou arrière.

Source : Electric Classic Cars

Cette métamorphose risque de déplaire aux puristes, attachés au rugissement du V12 et à l’essence même de ce qui constitue une Ferrari. Néanmoins, la Teslarossa témoigne d’une volonté d’innover et de l’évolution inévitable de l’industrie automobile vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement. Que l’on l’accepte ou non, l’avenir sera électrique, et même des légendes telles que la Ferrari Testarossa devront s’adapter à cette réalité.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.