Huawei passe à la vitesse supérieure : voici l’Avatr 12, qui veut faire de l’ombre à la Porsche Taycan et à la Tesla Model S

 

Dans le paysage de l'automobile électrique, un nouvel acteur attire l'attention : Avatr Technology, une coentreprise de Huawei, Changan Automobile et CATL. Avec la présentation de l'Avatr 12, la marque franchit une nouvelle étape.

Avatr 12 // Source : Avatr

Depuis quelques années, le géant de la technologie Huawei a fait un détour remarqué dans l’univers de l’automobile électrique. En s’associant à deux experts chinois du domaine, Changan Automobile et CATL, l’entreprise a donné naissance à la marque premium Avatr Technology.

Celle-ci est logée au sein de la coentreprise CNH. Dans cette collaboration, Huawei se charge de la plateforme matérielle et logicielle, incluant notamment son système d’exploitation HarmonyOS, divers capteurs, et des moteurs de sa conception. Pour sa part, CATL fournit les batteries des véhicules, évidemment.

Avatr 12 : une berline haut de gamme

Après l’Avatr 11, le constructeur nous présente l’Avatr 12. Une voiture à l’allure audacieuse, qui rappelle les lignes de la Polestar 4 du groupe Geely. Avec une longueur de plus de 5 mètres, une largeur proche des 2 mètres et un empattement dépassant légèrement les 3 mètres, l’Avatr 12 affiche des dimensions généreuses. Son design est aussi notable par l’absence de lunettes arrière.

Sur le plan esthétique, l’Avatr 12 se distingue par des feux à LED divisés qui flanquent une calandre fermée, donnant au véhicule une allure agressive. Une ligne de toit entièrement en verre mène à un arrière massif où l’on retrouve des feux arrière à LED horizontaux étroits. Les clients pourront choisir parmi quatre modèles de roues différents en 20 et 21 pouces, selon les informations soumises au MIIT. De plus, les rétroviseurs latéraux pourront être remplacés par des caméras.

Avatr 12 // Source : Avatr

Le véhicule est doté de Lidar avant et latéraux, une technologie fournie par Huawei, permettant une conduite semi-autonome de type L2+. Elle est également équipée de nombreux écrans avec HarmonyOS comme système d’infodivertissement.

Avatr 12 // Source : Avatr

Pour l’instant, Avatr reste discret sur les caractéristiques des motorisations, mais la version propulsion devrait offrir une puissance de 230 kW, et la version intégrale atteindrait les 425 kW (195 kW / 230 kW). C’est comparable à une Porsche Taycan 4S, soit plus de 578 chevaux.

Avatr 12 // Source : Avatr

L’énergie nécessaire à cette performance est stockée dans une batterie lithium-ion fournie par CATL. Le modèle de base disposera d’une capacité de 90,4 kWh, tandis que la version à double moteur sera équipée d’une batterie de 116,8 kWh. Cela permettra une autonomie de 800 km en cycle CLTC, soit un peu plus de 650 km en cycle WLTP.

Du monde dans ce segment

Le marché des véhicules électriques de luxe est déjà saturé avec des acteurs comme la Tesla Model S, la Mercedes EQE, la BMW i5, la Polestar 4 et 5, sans oublier la Porsche Taycan 4S. En Chine, l’Avatr 12 devra également rivaliser avec la Nio ET7 ainsi que la Zeekr 001 (Geely).

Avatr 12 // Source : Avatr

En Chine, il faut alors compter entre 300 900 yuans (environ 38 000 euros) et 400 000 yuans (environ 55 000 euros). Mais attention, si cette voiture arrive un jour en Europe, les prix seront bien plus élevés. D’ailleurs, cette berline sera présentée à Munich, lors du salon IAA, en septembre.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !