BMW i5

 Points positifs de la BMW i5

  • Confort aux places avant
  • Sensations de conduite
  • Autonomie et recharge rapide

 Points négatifs de la BMW i5

  • Toutes les (coûteuses) options
  • Conduite semi-autonome en option
  • Infotainment dépassé
  • Le rapport qualité / prix

La BMW i5 est une berline électrique qui se décline en deux motorisations, une équipée de deux moteurs électriques et une version avec un moteur sur l'essieu arrière. Dans cette dernière, on trouvera une puissance de 340 chevaux, une vitesse de pointe de 193 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 6 secondes. Une batterie de 81,2 kWh est de la partie, lui conférant jusqu'à 582 km d'autonomie selon le cycle WLTP. Elle est compatible avec la charge rapide en courant continu (205 kW) et peut passer de 10 à 80 % d'énergie en 30 minutes environ.

BMW i5 au meilleur prix

Voir plus d'actualités

Tout savoir
BMW i5

En savoir plus sur le BMW i5

Longtemps à la traîne dans l’univers de la voiture électrique premium, c’est aujourd’hui BMW qui mène la danse devant Mercedes et Audi.

Le constructeur bavarois complète son offre électrique aujourd’hui avec l’arrivée de la nouvelle BMW i5, la version 100 % électrique de la Série 5 qui, comme vous pouvez le constater sur les photos, adopte un style très (trop ?) traditionnel, tout en évitant d’être trop clivante à l’image de l’opulente BMW i7 et de son parti pris esthétique.

Plus consensuelle que les autres

La BMW i5 bénéficie des mêmes dimensions que la version thermique présentée en parallèle. Par rapport à la génération précédente de Série 5, la nouvelle BMW i5 a gagné 9,7 cm en longueur pour atteindre 5,06 mètres, 3,2 cm en largeur pour atteindre 1,90 mètre et 3,6 cm en hauteur pour atteindre 1,515 mètre. Son empattement a été allongé de 2 cm pour culminer à 2,995 mètres.

Esthétiquement, la BMW i5 donne une petite impression de déjà vu dans la gamme BMW, même si les designers n’ont pas ressorti une simple copie de la i4 ou de la i7. Contrairement à Mercedes et ses EQE et EQS que l’on peine à distinguer au premier coup d’œil, les trois berlines électriques BMW sont reconnaissables avec trois styles distinctifs.

La plus connectée des BMW ?

À l’intérieur en revanche, la nouvelle i5 reprend la planche de bord de tous les nouveaux modèles BMW. Nous aurons l’occasion de le vérifier lors d’un prochain essai, mais si les assemblages et les matériaux sont aussi bons que sur les dernières productions de la marque, les clients ne seront pas déçus.

La nouvelle génération de BMW i5 est également le premier modèle de la marque à proposer de série un intérieur entièrement végan, avec des selleries, une planche de bord et un volant qui ne sont pas dotés de cuir véritable.

La voiture embarque évidemment le grand écran incurvé Curved Display avec un système d'affichage entièrement numérique qui se compose d'un écran d’instrumentation de 12,3 pouces et d'un écran d’infodivertissement de 14,9 pouces. Il n’y a quasiment plus de commandes physiques, tout se contrôle de l’écran tactile central. Lors de nos précédents essais BMW, nous avions souligné le manque d’ergonomie de cette disposition, d’autant plus que les menus des écrans sont, eux aussi, peu ergonomiques.

Pour cela, BMW annonce un nouveau système d'affichage et de commande BMW iDrive amélioré avec « QuickSelect ». Il est basé sur le système d'exploitation BMW OS 8.5 et intègre un écran d'accueil redessiné avec des icônes de fonctions disposées verticalement du côté du conducteur. La fonction « QuickSelect » permet d'accéder directement aux fonctions sans avoir à passer par un sous-menu. Il y a donc de fortes chances que ce soit plus facile de naviguer à travers les menus au sein de cette i5 par rapport au reste de la gamme.

Comme chez Tesla, BMW intègre un service de streaming vidéo sur son écran central et la plateforme AirConsole où le conducteur et les passagers peuvent jouer à des jeux lorsque le véhicule est à l’arrêt. Mais il s'agit de petits jeux très simples, et pas des superproduction compatibles avec Tesla grâce à Steam comme nous avions pu le tester.

Digital Key Plus, Apple Car Play, Android Auto, mises à jour logicielles à distance… La nouvelle BMW i5 est connectée et intègre également un catalogue permettant de débloquer certaines options à distance (moyennant finance) de manière ponctuelle ou définitive.

La puissance des BMW i5

Concernant les motorisations disponibles, BMW met le paquet d’entrée avec une version M60 xDrive équipée de deux moteurs électriques, un sur chaque essieu, pour une puissance cumulée de 601 ch et 820 Nm de couple (lorsque la fonction M Sport Boost ou la fonction M Launch Control est activée). BMW annonce des performances intéressantes avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,8 secondes et une vitesse maximale de 230 km/h, limitée électroniquement.

Parallèlement à cette véloce M60, la firme allemande présente la BMW i5 eDrive40 dotée d’un seul moteur électrique situé au niveau de l’essieu arrière en faisant ainsi une propulsion. Cette version développe 340 ch et 430 Nm, de quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 6,0 secondes et d’atteindre 193 km/h.

Autonomie et recharge rapide : elle fait fort

Passons désormais au nerf de la guerre : l’autonomie. Sans surprise, la nouvelle BMW i5 s’inscrit parmi les bons élèves de la catégorie, sans pour autant atteindre les 611 km d'autonomie de la Mercedes EQE équipée d’une plus grosse batterie.

L’i5 reçoit un accumulateur d’une capacité nette de 81,2 kWh lui conférant une autonomie comprise entre 455 et 516 kilomètres pour la BMW i5 M60 xDrive et de 477 à 582 kilomètres pour la i5 eDrive40, selon la taille des roues.

BMW précise que la i5 est aussi dotée de la dernière version de son système de récupération d’énergie adaptatif qui permet une absorption plus importante de l’énergie cinétique lors du lever de pied. Elle reçoit aussi la fonction « Max Range », permettant d'augmenter l'autonomie jusqu'à 25 % grâce à une limitation de la puissance et de la vitesse, mais aussi en désactivant les fonctions de confort.

Du côté de la recharge, la berline allemande permet une charge en courant alternatif d'une puissance allant jusqu'à 11 kW de série, et jusqu'à 22 kW en option. La batterie peut être chargée en courant continu jusqu'à 205 kW, permettant de passer de 10 à 80 % en 30 minutes environ.

Il s’agit aussi du premier modèle BMW à pouvoir être utilisés avec la fonction Plug & Charge permettant au véhicule de s'authentifier automatiquement aux bornes de recharge publiques compatibles sans avoir à utiliser une application ou une carte de recharge. Cette fonction permet aux clients de stocker numériquement dans le véhicule jusqu'à cinq contrats d'électricité individuels compatibles avec la fonction Plug & Charge, provenant de fournisseurs différents.

Le contrôle par le regard

Au chapitre des technologies, la BMW i5 met le paquet avec notamment la fonction Drive Assist Pro, disponible en option, qui comprend le régulateur de vitesse actif avec fonction Stop&Go, ainsi que des fonctions telles que l'assistant de direction et de contrôle de la voie. Ce qui en fait une conduite autonome de niveau 2. La voiture intègre également une première mondiale : l'assistant actif de changement de voie avec activation par les yeux.

Cette technologie de confort permet d'atteindre un nouveau niveau d'interaction entre le conducteur et la voiture. Le véhicule suggère un changement de voie qui peut être effectué pour la première fois en regardant dans le rétroviseur extérieur pour confirmer, ou non, le changement de file. L'assistant de changement de voie actif prend automatiquement en charge les mouvements de direction nécessaires.

Prix et disponibilité

La BMW i5 peut être commandée en France à partir de 76 200 euros pour la version eDrive40. Avec la finition M Sport, le prix grimpe à 80 250 euros. Pour la redoutable version M60 de 601 ch, il faudra compter à partir de 107 500 euros.

Les prix sont globalement calqués sur ceux de sa principale concurrente, la Mercedes EQE, qui débute à partir de 76 250 euros, et qui grimpe jusque’à 125 350 euros pour la version AMG de 625 ch et 497 km d'autonomie (WLTP).

Elle se positionne à mi-chemin entre la Tesla Model 3 (dont les prix démarre à 41 990 euros) et la Tesla Model S (disponible à partir de 106 490 euros).

Les caractéristiques
BMW i5

Batterie

  • Type de prise
    Type 2 Combo (CCS)
  • Puissance de charge
    205 kW
  • Autonomie maximale WLTP
    582 km

Conduite

  • 0 à 100km/h
    3,8 s
  • Puissance (chevaux)
    601 chevaux
  • Puissance (kw)
    442 Kw
  • Vitesse max
    230 km/h
  • Niveau d'autonomie
    Conduite semi-autonome (niveau 2)

Connectivité

  • Chargeur téléphone sans fil
    Oui

Multimédia

  • Apple Carplay
    Oui
  • Android Auto
    Oui

Poids et dimensions

  • Largeur
    1,90 m
  • Hauteur
    1,515 m
  • Longueur
    5,06 m
  • Empattement
    2,995 m
  • Volume du coffre
    490 L

Écran

  • Taille de l'écran principal
    12,3 pouces

Divers

  • Date de sortie
    27/03/2024
  • Prix entrée de gamme
    76200 euros
  • Nombre de places
    5
  • Nombre de portes
    4

Rejoignez nos communautés de passionnés pour s'informer et s'entraider

Rejoignez notre serveur Discord Rejoignez notre groupe Facebook