Après une année 2018 qui lui a été plus que bénéfique, Huawei est de retour en 2019 avec une formule raffinée et un P30 Pro toujours plus impressionnant. Il a cependant cette année face à lui un concurrent bien plus solide que l’année précédente : le Samsung Galaxy S10+, particulièrement acclamé par la critique, notamment pour son superbe design. Mais qu’en est-il des autres critères ? Se valent-ils au niveau de la photo ? Des performances ? De la batterie ? À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Samsung a depuis longtemps assis son hégémonie sur le marché du mobile et s’impose comme le leader incontesté depuis plusieurs années déjà. Incontesté ? Pas tant que ça, puisque Huawei arrive au triple galop et compte bien faire rapidement de l’ombre au géant sud-coréen. Si les gros volumes se jouent beaucoup sur l’entrée et le milieu de gamme, les flagships des deux marques servent de produits emblématiques, leur permettant d’attirer les regards à eux.

D’un côté, on a donc la gamme Galaxy S chez Samsung, qui oscille depuis 10 générations entre l’excellent et le très bon, et la gamme P de Huawei qui n’en finit plus de s’améliorer et de gagner le cœur des technophiles.

Cette année, entre le Samsung Galaxy S10+ et le Huawei P30 Pro, le duel est plus serré que jamais. Quel est donc le meilleur smartphone des deux ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Huawei P30 Pro Samsung Galaxy S10 Plus
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Interface Emotion UI Samsung One UI
Taille d'écran 6,47 pouces 6,4 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 3040 x 1440 pixels
Densité de pixels 398 ppp 526 ppp
SoC Kirin 980 à 2,6GHz Exynos 9820 à 2,7GHz
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G76 Mali-G76
Mémoire vive (RAM) 8 Go 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go 128 Go, 512 Go, 1024 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1:40 Mégapixels, Capteur 2: 20 Mégapixels Double capteur 12 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 32 Mégapixels Capteur 1 : 10 Mégapixels, Capteur 2 : 8 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Oui Oui
Bluetooth 5.0 + A2DP + LE 5.0 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
SIM 2x nano SIM 2x nano SIM
NFC Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 4200 mAh 4100 mAh
Dimensions 158 x 73,4 x 8,41 mm 157,6 x 74,1 x 7,8 mm
Poids 192 grammes 175 grammes
Couleurs Bleu, Noir, Vert, Orange Rose, Jaune, Blanc, Bleu, Noir, Vert
Prix 860€ 999€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : la goutte d’eau qui fait déborder la bulle

Les Huawei P30 Pro et Samsung Galaxy S10+ proposent tous les deux des designs premium aux finitions exemplaires si l’on omet les revêtements brillants qui ont tendance à accrocher sérieusement les traces de doigt. Les deux sont certifiés IP68 (garantissant une résistance à l’eau et à la poussière dans une certaine limite), les deux proposent du stockage externe (microSD ou NM), les deux ont des rebords incurvés et un design aux rebords affinés.

Ceci étant dit, venons-en aux différences, et notamment une différence de taille : l’intégration de l’appareil photo avant. D’une part on a le Huawei P30 Pro qui conserve une encoche au format « goutte d’eau », un élément discret qui a déjà fait ses preuves en 2018… mais qui rappelle justement beaucoup 2018 alors qu’on aurait pu espérer un trou dans l’écran à l’instar de ce que propose Honor sur le View 20. D’autre part, Samsung a quant à lui opté pour ce trou, cette fameuse « bulle », mais qui intègre non pas un, mais deux objectifs photo, ce qui double évidemment sa largeur et la rend très visible à moins de jouer avec à l’aide d’un fond d’écran.

Dans un sens, le Galaxy S10+ affiche donc un design plus moderne que son concurrent du jour, mais pas forcément le plus pratique. Le choix sera cependant à l’appréciation de chacun en fonction de ses propres préférences.

Différence plus marquante en revanche : le poids. 175 grammes pour le Galaxy S10+ contre 192,80 grammes sur la balance pour le dernier-né de Huawei pour un écran de dimensions similaires. Cette densité se ressent clairement en main. Certains y verront là un gage de qualité, d’autres y verront plutôt un inconvénient.

De notre côté, on aura donc plutôt tendance à donner cette manche au poulain de Samsung, notamment pour cette dernière raison, mais les partisans de l’autre camp auront des arguments non négligeables.

Écran : l’OLED à toutes les sauces

6,4 pouces chez Samsung, 6,47 chez Huawei, mais surtout un excellent AMOLED dans un cas comme dans l’autre. Que ce soit sur le P30 Pro ou sur le Galaxy S10+, le résultat est tout simplement bluffant. Les couleurs sont vives, réglables et justes, la luminosité est forte, les contrastes profonds… Tout est là pour faire plaisir à la rétine dans toutes les conditions.

Encore une fois, Samsung l’emporte néanmoins d’une longueur en proposant une définition plus fine. Même s’il est nativement réglé en Full HD+, comme le P30 Pro, il peut monter jusqu’en WQHD+ (3040 x 1440 pixels). Il affiche en outre du HDR10+, ce qui lui assure une large compatibilité à l’avenir avec les futurs contenus qui pourraient proposer cette norme.

Il faut savoir se renouveler

Pour la partie logicielle, les deux smartphones reposent sur Android 9 Pie avec des patchs de sécurité récents. La différence se fait donc au niveau de l’interface constructeur de chacun. D’un point de vue fonctionnalités, EMUI et One UI sont assez proches puisqu’elles sont toutes deux très complètes avec de nombreuses possibilités de personnalisation et un grand nombre de fonctionnalités supplémentaires qui viennent agrémenter l’expérience de l’utilisateur.

Il y a cependant d’énormes différences entre les deux interfaces, avec une nouvelle fois un avantage flagrant pour Samsung. En effet, EMUI commence à se montrer vieillissante comme interface et ne fait pas honneur au P30 Pro. Son tiroir d’applications est d’un autre temps (avec l’impossibilité de simplement le tirer) et ses paramètres et tuiles de raccourcis d’accès rapides pourraient également être revus.

De l’autre côté, sur le Galaxy S10+, on a One UI qui vient tout juste d’être totalement repensé. L’interface est claire, complète, affiche une excellente cohérence globale et se veut surtout très moderne. Difficile de rivaliser.

Kirin 980 vs Exynos 9820, le choc des CPU

Les performances des deux smartphones sont propulsées par des puces bien différentes. Chez Huawei, il s’agit du Kirin 980, un octocore gravé à 7 nm. Chez Samsung, l’Exynos 9820, un octocore gravé à 8 nm. Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas une simple architecture big.LITTLE (4+4 cœurs), mais une répartition 2+2+4 avec 4 cœurs basse consommation, 2 cœurs haute performance et 2 cœurs « middle » ou « optimisés ».

Si l’on ne se fie qu’aux chiffres, le Kirin 980 l’emporte en ce qui concerne la puissance de calcul. Son CPU est clairement plus puissant. Les forces s’équilibrent un peu en revanche au niveau graphique avec une légère avance du Galaxy S10+ sur ce point. Quoi qu’il en soit, les deux smartphones s’en sortent très bien au quotidien et leurs 8 Go de RAM leur assurent une bonne gestion des applications et tâches de fond.

Au final, la plus grande différence se jouera pour les fans de Fortnite : le Galaxy S10+ permet d’ores et déjà de faire tourner le jeu à 60 FPS, ce qui n’est pas encore le cas du P30 Pro. Ce n’est cependant qu’une question de temps sachant que le Honor View 20, doté de la même architecture, est compatible.

La photo, le nouveau fer de lance de Huawei

Depuis le P9 et l’annonce du partenariat avec Leica, Huawei met particulièrement l’accent sur la partie photo de ses smartphones, et le fait particulièrement bien. Si les deux smartphones ont une configuration plus ou moins similaire (grand-angle, ultra grand-angle et « zoom »), le P30 Pro ajoute à cela un capteur ToF pour jauger la profondeur des sujets, un « zoom optique » plus puissant et un « zoom » hybride x10. Il gagne donc en polyvalence, mais aussi en qualité pour son mode portrait avec un bokeh progressif. Le capteur ToF fait ici son office et permet au P30 Pro de surclasser, et de loin, son concurrent lorsqu’il s’agit de prendre une personne en photo.

Pour les autres conditions, les deux smartphones sont au coude-à-coude. Peu de déformation sur l’ultra grand-angle, excellente gestion de la lumière, bon rendu des couleurs (peut-être un peu plus naturel chez Samsung et plus flatteur chez Huawei), superbe perception de nuit… Sur tous ces points, le P30 Pro et le Galaxy S10+ sont difficiles à départager.

Dans l’ensemble, le P30 Pro arrive néanmoins à un résultat global meilleur.

Une autonomie conséquente

Les batteries des Samsung Galaxy S10+ et Huawei P30 Pro sont assez proches l’une de l’autre avec des capacités respectives de 4100 et 4200 mAh. De quoi assurer à des smartphones de cette trempe une autonomie capable d’assurer tout au long de la journée, et plus encore. Tenir deux jours est loin d’être impossible.

Toutefois, Huawei gère mieux l’économie d’énergie et arrive à tenir plus longtemps que Samsung, sans doute parce qu’EMUI est plus agressif que One UI dans sa gestion des tâches de fond. Sur notre protocole automatisé, le P30 Pro a ainsi réussi à rester allumé 34 minutes de plus. À cela s’ajoute une recharge plus rapide qui lui permet de se remplir à 100 % en une heure environ, contre 1h50 environ pour le Galaxy S10+.

Dans les deux cas, on trouve également toutes les dernières technologies en date, dont la charge sans fil et la recharge inversée.

Lequel est le meilleur smartphone ?

Dans l’idée, on a donc ici deux excellents smartphones qui ne pèchent jamais. Ils s’adressent néanmoins à des publics légèrement différents. D’un côté le Samsung Galaxy S10+ se tourne plus vers la facilité d’utilisation, l’expérience utilisateur globale et le design. L’utiliser au quotidien est un véritable bonheur et il arrive à satisfaire quoiqu’il arrive.

De l’autre côté, le Huawei P30 Pro s’adresse aux plus exigeants. Ceux qui veulent aller plus loin en photo (dans tous les sens du terme) et tenir plus longtemps. Il est plus pointu techniquement, mais peut-être un peu plus rude à aborder au jour le jour, notamment en raison de son interface un peu vieillissante.

C’est donc un ex-eaquo, et il ne vous restera plus qu’à savoir dans quelle catégorie d’utilisateur vous vous trouvez pour faire votre choix. Pour en savoir plus, vous pouvez également lire nos tests complets :

Et si vous préférez le format vidéo, retrouvez nos tests sur notre chaîne YouTube :

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy S10+ est commercialisé au prix de 1009 euros pour le modèle 128 Go.

Le Huawei P30 Pro démarre quant à lui à 999 euros pour tout autant de stockage.