Lancé en 2004, le webmail GMail est relativement jeune, face aux Microsoft, Yahoo ou encore AOL qui étaient présents sur le marché depuis plusieurs années. Cela n’a pas empêché le service e-mail de Google de grossir très vite… pour enfin devenir numéro un en 2012.

Une nouvelle interface pour composer ses e-mails

Aujourd’hui dans le monde, Gmail compte 287,9 millions de visiteurs uniques, Hotmail prend la seconde place avec 286,2 millions de visiteurs uniques et Yahoo! Mail est troisième avec 281,7 millions de visiteurs uniques (toujours leader aux Etats-Unis). 

C’est évident qu’Android a été un facteur de succès pour GMail, pour utiliser le Google Play, un compte Google est obligatoire. Ce compte Google est bien souvent associé à une adresse GMail. Autre facteur de succès, le service Google Apps qui fait fureur dans les entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises. Enfin, il faut également citer l’expérience « e-mail » de GMail, c’est un webmail en perpétuelle évolution. Récemment, Google a introduit une nouvelle interface permettant de naviguer dans ses e-mails tout en écrivant un nouvel e-mail.

La concurrence se réveille également. Microsoft a lancé récemment Outlook.com, et est en train de déployer Outlook.com pour remplacer le vieillissant Hotmail.com. AOL va bientôt dévoiler le projet Alto. Tandis que Yahoo!, avec à sa tête Marissa Mayer, a déclaré que la firme se focalisait désormais sur les produits et les utilisateurs. N’oubliez pas Facebook, qui tente de concurrencer l’e-mail traditionnel avec Facebook Messenger.