Le tant attendu Samsung Galaxy S4 a été dévoilé il y a quelques instants lors d’une annonce gigantesque à New York.

Samsung-Galaxy-S4

Samsung est devenu un acteur incontournable dans le monde des smartphones, grâce à ses fameux Galaxy. Une étude récente a démontré que la marque était plus connue qu’Android, preuve de la popularité du coréen et de ses produits auprès du grand public. Le dernier modèle phare en date était le Galaxy S III (hors Galaxy Note II), qui dès sa sortie a réussi à s’imposer grâce à des caractéristiques techniques à la pointe mais aussi une partie logicielle adaptée à un usage grand public (quitte à s’attirer les foudres du public spécialisé).

Ce soir l’événement est de taille car il désigne le successeur de ce modèle phare qui s’est vendu à plusieurs dizaines de millions d’unités. De nombreuses informations sur le terminal ont déboulé sur Internet quelques heures avant l’annonce et comme d’habitude il y avait du vrai, mais aussi du faux ! Contrairement à l’année dernière, les concurrents disposent d’armes fortes : le Sony Xperia Z qui est déjà sorti depuis plusieurs semaines et le HTC One qui débarquera d’ici à la fin du mois. Samsung aura donc fort à faire !

Le Galaxy S4 a été introduit lors d’une cérémonie à New York où des journalistes du monde entier étaient conviés : Apple n’est plus le seul à attirer autant. Le design est bien celui que nous avions vu lors des différents leaks : un Galaxy S3 légèrement revu, avec quelques touches de Galaxy Note 2. Il est plus fin (136.6 x 69.8 x 7.9 mm), plus léger (130 grammes) et plus résistant (Gorilla Glass 3).

Tout comme la concurrence, le coréen a cédé aux sirènes des écrans FullHD (1080p) avec une dalle de 5 pouces (en fait 4.99 pouces contre 5 pouces sur le Sony Xperia Z et 4,7 pouces sur le HTC One) offrant une densité de pixels supérieure de 441 ppi : votre oeil n’arrivera plus à distinguer les pixels ! La technologie est toujours du Super AMOLED HD et peut fonctionner avec des gants (comme les derniers smartphones de Huawei ou le Nokia Lumia 920).

Samsung-Galaxy-S4-Blanc

Le Samsung Galaxy S4 sera compatible LTE (selon les versions) de catégorie 3, c’est-à-dire avec des débits jusqu’à 150 Mbps en téléchargement et 50 Mbps en envoi. La connectivité est complète : WiFi a/b/g/n/ac (HT80), Bluetooth 4.0 et même un port infrarouge qui servira pour détecter des gestes, mais aussi contrôler sa télévision (comme le fait le HTC One avec Sense TV). Le port microUSB est comme toujours chez Samsung compatible MHL pour pouvoir connecter des périphériques externes (clés USB, clavier, souris…) ou déporter l’affichage vers un écran externe.

Le processeur intégré est soit un quadruple-coeur de 1,9 GHz, soit un octo-coeur de 1,6 GHz (le choix sera réalisé selon les marchés / pays). Cette partie s’appuiera sur 2 Go de mémoire vive et une mémoire interne de 16 / 32 / 64 Go. Le tout tournera sous Android 4.2.2 (Jelly Bean), avec une autonomie qui devrait être à la hauteur grâce à une batterie de 2600 mAh.

Deux caméras sont présentes : 13 mégapixels sur le dos et 2 mégapixels sur l’avant. La partie logicielle permettra d’utiliser les deux à la fois (nous développerons cette partie dans un article séparé). On retrouve les capteurs classiques : accéléromètre, LED de notification, boussole numérique, capteurs de proximité, gryoscope et baromètre. Samsung se différencie en ajoutant des capteurs de température et d’humidité.

Plusieurs déclinaisons seront disponibles en fonction de la connectivité (3G / LTE), mais aussi en fonction du stockage et du processeur. Les premiers modèles seront en vente dès la fin avril (327 opérateurs dans 155 pays).

N’hésitez pas à voir ou à revoir notre couverture vidéo de cet événement sur la page dédiée.