Numéro 1 incontournable de la vidéo en ligne, YouTube pourrait voir bientôt arriver un concurrent sérieux. On ne connaît pas encore son nom, mais on connaît son propriétaire : Yahoo!.

yahoo

Yahoo! ne se cache plus de vouloir lancer une plateforme de vidéo en ligne. Depuis le rachat raté de Dailymotion, l’année dernière, le géant américain lorgne sur des plateformes de vidéos en ligne et cherche à prendre des parts de marché à un YouTube toujours sans réel concurrent.

Il semble qu’un nouveau pas ait été franchi, puisque le site américain Recode révèle que Yahoo! ferait des appels du pied insistants à des stars et des networks célèbres présents sur YouTube. Si Recode ne dévoile pas les noms des entreprises et des personnes contactées, il souligne que Yahoo! leur aurait proposé des rémunérations bien meilleures que ce qu’offre Youtube actuellement. La société de Marissa Mayer leur aurait proposé des revenus publicitaires plus importants voire garantis à condition qu’ils publient désormais leurs vidéos en exclusivité sur la future plateforme de vidéo de Yahoo!. Une stratégie financière habile quand on sait que Google ne prélève pas moins de 45 % des recettes publicitaires sur chacune des vidéos.

De cette plateforme de vidéo créée par Yahoo!, on ne sait pas encore grand chose. L’article de Recode précise qu’elle ne sera pas aussi ouverte que YouTube mais qu’elle devrait être mise en ligne d’ici quelques mois. Yahoo! veut aller à l’essentiel et ne compte pas ouvrir la publication des vidéos au plus grand nombre. Autrement dit, impossible de publier l’hilarant plat que s’est pris Tata Michu à la piscine le week-end dernier. Dans un premier temps, le but sera de se concentrer uniquement sur les personnalités les plus populaires ou professionnelles présentes sur YouTube. Si l’audience est au rendez-vous, alors Yahoo! réfléchira à ouvrir sa plateforme ou à l’améliorer en rachetant une plateforme de vidéo déjà existante. Le nom de Vimeo est notamment cité, mais Yahoo! possède déjà un site de vidéo : Yahoo! Screen. Ce dernier est pour le moment seulement consacré aux vidéos produites en interne pour Yahoo Actualité.

Si Yahoo! parvient bel et bien à monter un site de vidéo en ligne digne de ce nom, il arrivera à point nommé. Ces derniers mois, YouTube a créé un fort mécontentement chez bon nombre de Youtubers en modifiant ses conditions de rémunérations sur les vidéos soumises au droit d’auteur. Mécontentement qui profitera indéniablement à Yahoo! s’il parvient à les convaincre que ses conditions de rémunération sont un peu meilleures, ou, a minima, un peu plus claires que celles de YouTube.