Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le jeudi 6 juillet. Au menu : Free Mobile contre Orange, Samba arrivesur Android et le Huawei Mate 10 fait parler de lui. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid !

Dans le Free Center nouvellement ouvert à Tours, lundi 17 juin 2013. Les salariés Free, ont donné leur autorisation verbale pour les photos : Julien Trotignon, Katia Tazdaït, Erika Guillot (manager). Photograhies Cyril Chigot.

Free Mobile investira librement dans la 4G, n’en déplaise à Orange

Orange ne s’enrichira plus sur le dos des clients de Free Mobile. C’est en substance l’épilogue d’un différend opposant Free à Orange.

Google porte Samba sur Android : partage de fichiers et imprimantes avec Windows

Google propose une nouvelle application officielle sur Android. Il s’agit d’un explorateur de fichiers partagés avec le protocole SMB/CIFS.

Huawei Mate 10 : un lancement possiblement avancé avec un écran borderless

Selon des sources chinoises, le Huawei Mate 10 arriverait cette année un peu plus tôt que d’habitude et serait équipé d’un écran 18:9 borderless.

BONUS : Comment bien se préparer au Amazon Prime Day ? On vous dit tout !

Comme chaque année, Amazon va lancer sa journée spéciale avec une multitude d’offres flash dédiées aux utilisateurs disposant d’un abonnement premium. Pour le coup, on vous propose un petit guide afin d’être plus que prêts.

Et du côté de Numerama : 

Nicolas Hulot veut en finir avec le diesel et l’essence d’ici vingt ans : illusoire ou réaliste ?

Fin des exploitations minières, fiscalité écologique, carbone onéreux : le plan climat de M. Nicolas Hulot, annoncé plus tôt dans la journée, s’articule sur différents volets. Le plus éloquent est assurément l’échéance 2040 pour en finir avec les véhicules thermiques. À partir de cette date, les véhicules vendus ne pourraient plus s’appuyer sur des moteurs à diesel et essence. Une proposition crédible ?

Sexisme dans la tech : la Tesla Factory, une « zone de prédateurs » sexuels ?

Plusieurs employées de la Tesla Factory ont témoigné de comportements sexistes à leur égard au sein de l’entreprise. Le constructeur de véhicules électriques réfute le témoignage d’une ex-ingénieure qui qualifie l’usine de « zone de prédateurs ».