Les mises à jour sur Android sont un véritable problème. Avec Android Wear, l’absence de réelle modification de la part des constructeurs laissait bon espoir pour qu’un tel problème ne se reproduise pas, mais voilà que la mise à jour du système tirera un trait sur certains modèles de montres. Explications.

Moto-360-Smartwatch-Press-Heros-002

Lors de la Google I/O, la firme de Mountain View a dévoilé Android Wear 2.0, une refonte plus ou moins profonde du système réservé aux objets connectés. Depuis peu néanmoins, nous savons que toutes les montres connectées ne seront pas mises à jour vers cette version. Pourquoi ? Une explication s’impose.

LG G Watch

En ce qui concerne la LG G Watch, le problème provient de son absence de bouton. Prévu à l’origine pour fonctionner uniquement par interactions tactiles, Android Wear prend un tournant majeur dans sa version 2.0 en déplaçant la fonction « retour » sur le bouton physique de nos tocantes. Nous avions noté ce fâcheux détail lors de notre prise en main de la Developer Preview et prévoyions déjà l’absence de mise à jour sur les plus vieux modèles de montres ne disposant pas de bouton.

C’est donc tout naturellement que la LG G Watch, pourtant pas beaucoup moins bien pourvue techniquement que certaines de ses concurrentes actuelles, ne pourra pas sauter le pas. Dommage que l’utilisateur ne puisse pas choisir son style de navigation préféré.

Lire également : Prise en main d’Android Wear 2.0 Developer Preview

Motorola Moto 360

Pour ce qui est de la Motorola Moto 360, disposant pour sa part d’un bouton poussoir, la raison est tout autre. En effet, contrairement à la majorité des smartwatchs sous Android Wear qui disposent d’un processeur Snapdragon 400 et de 512 Mo de RAM, la Moto 360 est équipée d’une puce TI OMAP 3, déjà considérée comme dépassée lors de la sortie de la montre il y a deux ans. Pour mémoire, Texas Instrument s’est retiré du marché des chipsets ARM pour mobiles en 2012, peu de temps après l’OMAP 5.

Difficile d’imaginer une mise à jour pour une architecture aussi âgée – et plus supportée par son développeur – sans problèmes techniques. Peut-être verrons-nous un jour apparaître des portages tiers de la part de la communauté, mais la quantité de travail nécessaire pour rendre une copie parfaite ne semble pas justifier un investissement du constructeur lui-même.

Parallèlement à cela, aucun détail n’a été donné pour les autres modèles, notamment les premiers sortis (comme la Samsung Gear Live), mais aucune contre-indication ne les empêche de recevoir Android Wear 2.0. Les G Watch et Moto 360 continueront pour leur part à fonctionner correctement sous Android Wear 1.5.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid