Les deux failles de sécurité qui touchent Intel, AMD et ARM concernent évidemment les iPhone, iPad et Mac, comme l’annonce désormais officiellement Apple.

Apple était resté discret depuis les premières annonces, dont celles de Google. Depuis cette nuit, l’entreprise californienne a donc annoncé que ses produits étaient touchés. Cela touche les iPhone et iPad, qui fonctionnent avec de l’ARM, mais aussi les Mac. Néanmoins, il précise qu’aucune exploitation n’est connue à ce jour. Ce qui signifie qu’un exploit, le fait d’exploiter les fameuses failles, n’est connu à ce jour.

Un correctif contre Meltdown a été déployé dans iOS 11.2, le 2 décembre dernier, et macOS 10.13.2, le 6 décembre. Apple annonce que ces correctifs n’ont eu aucun effet sur les performances. Concernant Spectre, un correctif partiel a été appliqué dans Safari, Apple a noté là un léger effet sur les performances. D’ailleurs, l’Apple Watch n’est pas touchée (elle intègre un CPU 32 bits ARMv77 basé sur l’Apple A5, en micro-architecture ARM Cortex-A9).

Dans un des récents dossiers publiés, nous revenons sur la sécurité sur Android concernant ces deux failles.

À lire sur FrAndroid : Meltdown et Spectre : votre smartphone Android est-il sécurisé ?