Le gouvernement chinois a annoncé l’interdiction de tous les VPN. Ces logiciels qui permettent de contourner la censure du gouvernement ont tous été rendus illégaux. Un évènement qui intervient à quelques mois du Congrès du Parti Communiste chinois.

Entre avancées pour les consommateurs et censure des réseaux sociaux, le cœur de la Chine balance. Visiblement il balance du côté de la censure une fois de plus, puisque le grand firewall de Chine vient d’être grandement renforcé. Le pays vient ainsi d’interdire l’utilisation de tout logiciel VPN, qui permettaient jusqu’alors de contourner les blocages mis en place par le gouvernement.

Une interdiction à l’approche du futur congrès du parti communiste chinois

Cette interdiction intervient dans un contexte politique particulier. Dans quelques mois devrait se dérouler le 19 ème congrès du parti communiste chinois. Pour rappel, il s’agit d’un évènement qui a lieu tout les 5 ans où tous les cadres du parti unique décident des grandes orientations du pays pour les années à venir. Xi Jinping le Premier ministre devrait de plus être reconduit dans son poste de 1er ministre.

Avant ce grand évènement, la Chine a donc lancé une campagne de 14 mois pour « nettoyer » l’Internet chinois. La décision prise par le ministère de l’industrie et des technologies de l’information signifie donc que dès aujourd’hui, toutes les personnes qui utilisent des VPNs sont donc hors-la-loi.

Des conséquences sur les relations économiques avec la Chine ?

Selon le site Greatfire.org, qui surveille les sites bloqués par le gouvernement chinois, 135 des 1000 sites les plus visités sont bloqués. Google, Facebook, Twitter ou YouTube sont pour rappel, bloqués dans l’empire du Milieu. Hormis Hong-Kong, qui dispose d’un régime spécial et bénéficie de très peu de censure, toute la Chine continentale n’a pas accès à des milliers de sites. Un certain nombre de personnes ont donc recours à des VPN, des logiciels qui permettent de contourner ces restrictions. Mais au-delà du problème des sites bloqués, comme illustré ci-dessous, il s’agit d’un problème économique.

En effet, l’utilisation de VPN n’est pas seulement le fait de militants qui voudraient outrepasser la censure présente en Chine. Il s’agit aussi très simplement de s’assurer de l’intégrité de la connexion entre deux terminaux. Un grand nombre de grandes entreprises en utilisent d’ailleurs, des fois pour vous permettre de vous connecter à distance quand vous n’êtes pas sur votre lieu de travail.

Pour garantir la confidentialité des communications, beaucoup d’entreprises internationales qui conduisent des affaires en Chine ont donc recours à ce genre d’outils. Un VPN peut ainsi s’avérer indispensable dans le cadre de communication entre une filiale chinoise et le siège social d’une entreprise qui serait située en France.

Les chinois découvrent les VPN ?

Selon Charlie Smith, du site GreatFire interviewé par le journal The Guardian, cette mesure pourrait de plus se révéler assez improductive. En effet, celle-ci aurait apparemment fait la une des journaux en Chine, mettant donc au courant le grand public que de telles solutions existaient pour contourner le Grand Pare-Feu.

À lire sur FrAndroid : Tuto : Comment garder l’anonymat avec votre smartphone Android ?