Nous avons pris en main les nouveaux Alcatel U5, A3 et A5 LED au MWC 2017. Ces derniers disposent de caractéristiques très modestes, mais bénéficient tous de quelques inspirations intéressantes.

Alcatel a profité du MWC 2017 pour dévoiler de nouveaux smartphones aux prix très réduits. Il s’agit des Alcatel U5, A3 et A5 LED et ils tournent tous sous Android 6.0 Marshmallow.

Comme nous le disions au moment de leur annonce, ces trois terminaux disposent de caractéristiques très modestes, mais chacun dispose toutefois d’un argument qui lui permet de se distinguer.

Nous avons eu l’occasion de les prendre brièvement en main au stand de la marque dans les allées du salon de Barcelone.

Prise en main vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Alcatel U5

Commençons par le plus modeste et le moins cher de la bande. Esthétiquement parlant, l’Alcatel U5 n’attire pas vraiment l’attention. Celui-ci dispose en effet d’un design ultra basique et souffre même de bordures très épaisses et de boutons capacitifs énormes sur la face avant.

En outre, son écran de 5 pouces a une définition de 480 x 854 pixels (FWVGA), vraiment grossière. À l’intérieur, on trouve un MediaTek MT 6737M couplé à 1 Go de RAM. Vous l’aurez compris, l’Alcatel U5 n’est pas un flagship. Mais il a tout de même l’avantage d’être compatible avec la 4G LTE et de ne coûter que 99 euros.

Malgré tout, même si le design est peu travaillé, le téléphone n’est pas désagréable à avoir en main. Il s’agit donc d’un produit intéressant pour tous les utilisateurs qui désirent un smartphone fonctionnel sans avoir à se ruiner pour se le procurer.

Alcatel A3

L’Alcatel A3 se distingue par un design un peu mieux travaillé avec des bordures plus affinées. Des trois smartphones auxquels nous nous intéressons aujourd’hui, il est sûrement le plus agréable à avoir en main.

Mais ce n’est pas tout. Ses boutons de navigation sont logiciels et il a aussi l’avantage d’avoir un lecteur d’empreintes au dos. Pour un téléphone vendu à 149 euros, il s’agit d’un atout non négligeable.

En dehors de cela, l’Alcatel A3 garde des caractéristiques très modestes, malgré quelques améliorations par rapport à l’U3. Il dispose d’un écran de 5 pouces en HD et, à l’intérieur, d’un MT6737 couplé à 1,5 GHz.

Alcatel A5 LED

L’Alcatel A5 LED est plus cher que le A3 malgré un design beaucoup plus épais et des touches capacitives assez imposantes. Si l’on se contente de regarder sa face avant, on ne remarquera rien qui le distingue. Néanmoins, il suffit de jeter un œil à la coque arrière pour comprendre la particularité de ce terminal.

Il dispose d’un dos recouvert d’un panneau LED. Ainsi, quand il reçoit un appel, un message ou qu’il joue une musique, le dos de l’Alcatel A5 LED est illuminé par des animations en couleurs et rythmées.

C’est assez simple à paramétrer grâce à l’application native Light Show. Personnellement, j’ai trouvé cela marrant — notamment la fonctionnalité qui permet de composer des sonneries avec leurs couleurs personnalisées —, mais je m’en suis lassé au bout de quelques minutes.

D’autant plus que le résultat est un peu kitsch — quoique rigolo. Mais on peut tout de même saluer la volonté d’Alcatel de proposer des personnalisations de ce genre pour ses téléphones. Reste à savoir si cette initiative sera couverte de succès en convainquant les utilisateurs à acheter ce smartphone à 199 euros.

La commercialisation des Alcatel U5, A3 et A5 LED débute en France à partir du mois de mai.