Google utilise en interne une méthode d’authentification basée sur le NFC. Une technologie qu’elle pourrait bien proposer à l’ensemble de ses utilisateurs.

YubiKey-NEO-smartphone-token-password-google-645x430

Nous avons tous des mots de passe pour protéger nos différents comptes, que ce soit nos boîtes mail ou nos réseaux sociaux. Google voudrait instaurer un nouveau standard, considérant que les mots de passe, aussi complexes soient-ils, restent vulnérables et en proie aux tentatives de piratages.

Google, qui n’a visiblement pas envie de faire comme la concurrence, très portée sur les lecteurs d’empreintes digitales en ce moment (iPhone 5 S et le futur HTC One Max, pour ne citer que ces deux-là), voudrait exploiter le NFC. En effet, la firme de Mountain View serait en train de tester un système d’authentification (appelés YubiKey NEO) en interne, conçu par la start-up YubiKey, elle aussi implantée dans la Silicon Valley.

Comment ça marche ? Sur ordinateur, les jetons peuvent être branchés directement sur le port USB de votre terminal. Sur un smartphone ou sur tablette, c’est le NFC qui prend le relais et qui vous permet de vous authentifier à vos différents comptes. “Cette technique a relevé le niveau de sécurité pour l’ensemble des employés de Google”, a indiqué Mayank Upadhyay, directeur du pôle sécurité de l’entreprise.

Cette technologie est disponible à la vente actuellement (50 dollars) mais il se pourrait que Google décide de l’adopter puis de la proposer aux utilisateurs de ses services à un moindre coût, en rachetant la PME notamment.