Nexus 6 ou pas, car son nom n’a rien encore d’officiel, le prochain appareil estampillé Google ne sera pas fabriqué par LG. C’est du moins ce qu’un responsable de la marque a déclaré publiquement. Qui pour un Nexus ? Les paris sont ouverts.

Nexus

Le site DraakBreuk rapporte s’être entretenu avec le directeur de la communication de LG, Ken Hong, lequel lui aurait affirmé : « Au mieux, je ne suis encore au courant de rien. Habituellement, nous sommes informés. Cela peut signifier deux choses : soit j’ai été ignoré, soit nous ne le ferons pas, tout simplement« . « Le », c’est celui que l’on s’accorde à nommer Nexus 6, bien qu’aucun nom n’ait encore été fixé pour l’appareil… et que son existence-même reste encore douteuse. Par le biais des déclarations de Hong, LG dément les rumeurs qui l’entourent depuis de longs mois. On évoquait en effet, après des Nexus 4 et Nexus 5 conçus par la marque coréenne, un prochain Nexus lui aussi issu des laboratoires LG, et pourquoi pas basé sur l’expérience G3, dont la commercialisation démarrera en juillet 2014.

La question dépasse celle du Nexus, pour s’ouvrir jusqu’à la stratégie Silver. Google abandonnera-t-il dès cette année ses appareils Nexus, confiés jusqu’alors à une seule marque, au profit d’un programme Silver, soit une certification d’excellence délivrée à plusieurs fabricants ? Dans les deux cas, la question des noms revient sur le tapis. Et l’on ne peut s’empêcher de penser à HTC, dont le nom circule de manière plus qu’insistante lorsqu’il s’agit d’une Nexus 8, la première tablette de Google au format 8 pouces. De là à penser que le Taïwanais, déjà partenaire de Google lors du lancement du Nexus One en 2010, retourne à ses premières amours, il n’y a qu’un pas que les plus enthousiastes s’empressent déjà de franchir. Plus d’informations devraient émerger d’ici une semaine, lors de la Google I/O organisée à San Francisco.