À bout de souffle, le marché des tablettes accueille pourtant coup sur coup deux nouveaux produits qui s’imposent comme les fleurons de cette discipline délicate où le public n’est pas facile à saisir. Ces trois produits, ce sont évidemment la Nexus 9, dont la conception a été confiée à HTC par Google, et les nouveaux iPad (l’iPad Air 2 et l’iPad Mini 3) concoctés par Apple sous le pinceau de Jony Ive. Évidemment, les éditions précédentes de ces deux appareils sont parmi les plus plébiscitées du marché des tablettes, de par leur qualité, ou leur rapport qualité/prix.

Nexus-9-iPad-Mini-3-iPad-Air-2

Les trois protagonistes !

Un art du design

HTC et Apple sont véritablement deux firmes dont la branche design se débrouille très bien, avec des produits vantés pour cette particularité. La Nexus 9 porte assez bien l’essence d’HTC, avec un contour en métal brossé, et une «surface antidérapante» en plastique à l’arrière.

Nexus-9

C’est un compromis à la fois sur le coût de fabrication, de commercialisation, et sur l’aspect premium apporté au produit.

nexus-9-tablet

Nexus 9

Au niveau du design, la Nexus 9 affiches des mesures de 153,68  × 228,25 × 7,95 mm pour un poids de 425 grammes. Avec un format 4/3, elle s’apparente d’ailleurs assez au produit d’Apple.

Capture d’écran 2014-10-16 à 16.12.30

iPad Air 2 et iPad mini 3

Justement, ces nouveaux iPad arborent un design qui n’a pas changé – au premier abord. On retrouve toujours ces coques en métal brossé. Il faut vraiment rentrer dans les détails pour s’apercevoir qu’Apple a fait évoluer doucement les deux modèles de tablettes. L’obsession d’Apple a été de rendre encore plus mince son iPad Air 2, seulement 6,1 mm d’épaisseur (contre 7,95 mm pour la Nexus 9). Pour atteindre cette finesse record, Apple a dû éliminer la couche d’air entre la couche tactile et l’écran LCD.

Capture d’écran 2014-10-16 à 16.01.03

Les différences entre le premier iPad et l’iPad Air 2 sont énormes !

Cette finesse a des conséquences, comme la suppression du bouton de verrouillage, qui est maintenant géré à l’écran dans le Centre de contrôle. Ce n’est pas une perte énorme. Apple intègre également TouchID, le lecteur d’empreinte que l’on retrouve sur les iPhone 5S, 6 et 6 Plus. Fait étrange, Apple n’a pas introduit la NFC pour Apple Pay, pour le moment cette fonction sera réservée aux smartphones à la pomme.

Enfin, les capteurs photo ont évolué. Au grand dam des technophiles, le grand public a pris goût aux tablettes pour remplacer les compacts. Apple a donc logiquement décidé de passer le capteur dorsal de l’iPad Air 2 à 8 mégapixels, comme la Nexus 9.

 

Des fiches techniques pertinentes

Au point de vue caractéristiques, on a évidemment affaire à deux appareils présumément performants. On y trouve des résolutions similaires, avec des densités de pixels très élevées.

ModèleHTC Nexus 9iPad Air 2iPad
OSAndroid 5.0iOS 8iOS 8
Ecran8,9 pouces9,7 pouces7,9 pouces
Technologie d'écranIPS LCDIPS LCDIPS LCD
Définition 2048 × 1536 pixels2048 × 1536 pixels2048 x 1536 pixels
Résolution288 ppp264 ppp326 ppp
ProcesseurTegra K1 64 bitsApple A8XApple A7
Mémoire RAM2 Go//
Stockage interne16 - 32 Go16 - 64 Go
Micro-SDNonNonNon
Caméras8 mégapixels (dorsal)
1,6 mégapixels (façade)
8 mégapixels (dorsal)
1,2 mégapixels (façade)
5 mégapixels (dorsal)
1,2 mégapixels (façade)
WiFiOuiOuiOui
4GOui (option sur version 32 Go)Oui (jusqu'à 150 Mbps en débit descendant)Oui (jusqu'à 150 Mbps en débit descendant)
GPSOuiOui (sur le modèle 4G LTE)Oui (sur le modèle 4G LTE)
NFCOuiNonNon
Batterie6700 mAh- (27.3 watt-heure)- (23.8 watt-heure)
Dimensions153,68 × 228,25 × 7,95 mm169,5 x 240 x 6,1 mm134,7 x 200 x 7,5 mm
Poids425 grammes437 grammes (WiFi)
444 grammes (4G LTE)
331 grammes (WiFi)
341 grammes (4G LTE)
Prix399 euros (16 Go)
489 euros (32 Go)
569 euros (32 Go + 4G LTE)
Wifi :
499 euros (16 Go)
605 euros (64 Go)
705 euros (128 Go)

4G LTE :
619 euros (16 Go)
725 euros (64 Go)
825 euros (128 Go)
Wifi :
399 euros (16 Go)
505 euros (64 Go)
605 euros (128 Go)

4G LTE :
519 euros (16 Go)
625 euros (64 Go)
725 euros (128 Go)

Apple a choisi l’Apple A8X, la seconde évolution de son architecture 64 bits annoncé 40 % plus puissant que son prédécesseur. Cet A8X intègre un nouveau DSP pour le traitement des photos et des vidéos (1080p). Notez que la version « Mini » de l’iPad reste sur de l’Apple A7, il aurait très bien pu profiter au moins de l’Apple A8 que l’on retrouve sur l’iPhone 6.

Du côté de Google et HTC, on retrouve l’architecture NVIDIA Tegra K1, avec ses deux cœurs 64 bits complètement développés par Nvidia sur le jeu d’instruction ARMv8 et qui portent le nom de Denver. Il s’agit d’une des puces les plus puissantes (du moment) sur le marché Android.

Comme vous pouvez le constater, les caractéristiques sont très proches.

 

Un renouveau logiciel

Ces nouveaux jouets sont également l’occasion d’éprouver un nouveau logiciel, et d’obtenir un premier aperçu de ce qu’il donne au format tablette. Le nouveau logiciel d’Apple, c’est évidemment iOS 8, ses fonctionnalités et son écosystème. On trouve donc le lecteur d’empreinte Touch ID sur les tablettes d’Apple, une fonctionnalité qui ne manquera de séduire les consommateurs à grand coup de marketing.

Chez Google, la Nexus 7 sera la première tablette équipée d’Android 5.0 alias Lollipop. Sur cette version, on salue évidemment l’arrivée de Material Design, avec de nouveaux codes de design pour le développement des interfaces des applications. Découvrez les nouvelles fonctionnalités de Lollipop dans notre dossier dédié à cette nouvelle version d’Android.

 

Mais des produits surcôtés

Mais au-delà de la minceur impressionnante et des définition d’écran généreuses, il n’y a pas grand chose à dire. Apple n’a pas fait de changements majeurs à iOS 8 pour différencier l’iPad de l’iPhone. Chez Google, il y a encore un sacré retard dans le développement de l’écosystème d’applications dédiées au format tablette.

L’iPad est encore la référence sur le marché des tablettes, tandis que l’iPhone a depuis longtemps été rattrapé par les smartphones Android. La version d’Android Lollipop et l’arrivée du Material Design devraient donner un peu d’oxygène aux développeurs Android – il faut faire un vrai effort de penser aux interfaces « tablettes », surtout avec toutes ces phablettes sur le marché.

Côté prix, les trois tablettes sont des tablettes « haut de gamme ». Au-dessus de 300 euros, peu de fabricants de tablettes arrivent à faire la différence – la suprématie de l’iPad est une réalité. Avec la Nexus 9, Google a pourtant (enfin) une tablette taillée pour lutter face aux mastodontes d’Apple. De mon côté, j’attends également des belles surprises chez Sony avec la Xperia Z3 Tablet Compact, ou encore chez Xiaomi avec la MiPad.