Introduction

Sorti à la fin de l’année dernière en Europe, le Moto G était l’un des tout premiers téléphones d’entrée de gamme à proposer à la fois un rapport qualité-prix au-dessus de la moyenne et une version d’Android pratiquement pure. Le plus gros défaut du téléphone concernait alors l’absence de support de la 4G, mais aussi une mémoire interne étriquée. Un défaut désormais corrigé par l’arrivée d’une nouvelle version du téléphone de Motorola : le Moto G 4G. Et comme on va le voir dans ce test, il n’a pas vraiment pris de coup de vieux.

moto-g-4g-8

Moto G 4G

 

Fiche Technique du Moto G 4G : on prend les mêmes…

ModèleMotorola Moto G 4G
Version d'AndroidAndroid KitKat (4.4.3)
Ecran4,5 pouces
Résolution1280 x 720 pixels (HD)
TechnologieLCD capacitif
Densité de pixels326 ppi
Traitement contre les chocs & rayuresOui (Corning Gorilla Glass 3)
Processeur (CPU)Qualcomm Snapdragon 400 (quadruple-coeur)
MSM8x26 cadencé à 1,2 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 305
Mémoire vive (RAM)1 Go
Mémoire Interne8 Go uniquement (5,52 Go disponibles)
Support microSD-HCOui (jusqu'à 32 Go)
APN / Caméra5 mégapixels
avec flash LED
Webcam (caméra frontale)Oui (1,3 mégapixels)
Vidéo720p @30 fps
WiFiOui, b/g/n + WiFi Direct
DLNA / Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth / Hotspot USB
Oui / Oui
Oui / Oui
BluetoothOui (4.0 + A2DP)
RéseauxUMTS HSPA+, GSM/GPRS, LTE
NFC (Near Field Communication)Non
Boussole / GPSOui / Oui
Accéléromètre / GyroscopeOui / Oui
Capteur de proximité et lumièreOui / Oui
Sortie jack 3,5 mmOui
Port micro-USB / HDMIOui / Non
Tuner FM (Radio)Oui (avec RDS)
Support DivXOui
DAS1,24 W/kg
Batterie2070 mAh
Dimensions129.9 x 65.9 x 11.6 mm
Poids143 grammes
Prixenviron 199 €

Pour bien voir les différences entre le Moto G et le Moto G 4G, nous avons mis en gras dans ce tableau les points qui ont changé.

Sur le fond comme sur la forme, le Moto G 4G n’est ni plus ni moins qu’un Moto G dont les petits défauts ont été gommés. Outre le support de la 4G, on note l’arrivée d’un port carte SD (jusqu’à 32 Go) qui vient combler les lacunes de mémoire. Et alors que le Moto G était vendu en version 8 et 16 Go, sa déclinaison 4G n’est commercialisé qu’en 8 Go. Son prix a également légèrement enflé puisqu’il passe de 169 euros pour l’ancienne version (8 Go, 199 euros en 16 Go) à 199 euros pour la version actuelle. Son DAS a également pris une claque en passant d’un débit d’absorption spécifique de 0,79 W/kg à 1,24 W/kg pour notre version en test. Une différence qui s’explique certainement par l’arrivée d’une puce 4G en son sein.

moto-g-4g-1

Du point de vue du design, il n’y a aucune différence avec le Moto G sorti l’année dernière.

Pour le reste rien n’a changé et c’est tant mieux. Cela signifie concrètement que le Moto G présente toujours un rapport qualité-prix aussi séduisant. Il n’y a pas grand-chose à redire à notre test écrit il y a maintenant plus de 6 mois. Que cela concerne le design, l’aspect logiciel ou la photo, absolument rien n’a changé. Tout juste notera-t-on une amélioration notable des performances (AnTuTu affiche désormais un score de 17476) qui n’est pas due au processeur, mais bien à la dernière version en date d’Android, bien plus adaptée aux téléphones modestes. Notez par ailleurs que, Motorola oblige, lors de notre test le téléphone était déjà installé sous Android 4.4.3. Aucun souci à se faire pour les mises à jour, les téléphones de la marque (nouvellement) chinoise passent toujours rapidement à la dernière version d’Android.

moto-g-4g-6

Discrète mais appréciable nouveauté : l’apparition d’un port carte micro-SD

Cela signifie aussi que les quelques points faibles relevés lors de notre précédent test sont toujours d’actualité. À commencer par les boutons sur les côtés, toujours aussi pénibles à appréhender au quotidien. Passe encore le bouton d’allumage du téléphone, mais les boutons de volumes sont trop rapprochés pour être utilisables correctement sans avoir réellement l’habitude du téléphone. Leur course est également un peu courte pour proposer une ergonomie digne de ce nom. Enfin, concernant le capteur photo, nous ne serons peut-être pas aussi sévères que le précédent testeur. Certes, l’appareil photo du Moto G n’est pas ce qu’il se fait de mieux en la matière, mais il est amplement suffisant et performant pour un téléphone de cette gamme de prix. Après, inutile de vous attendre à quelque chose d’aussi performant que le Galaxy S5, nous sommes là face à un capteur de 5 mégapixels.

moto-g-4g-7

Les boutons font parti des rares points faibles de l’appareil. Au quotidien, ils s’avèrent peu pratiques.

 

Communications : Une excellente réception 4G

Nous avons bien entendu testé la connectivité de ce « nouveau » Moto G avec un forfait 4G. Et il y a bien peu de choses à redire. Nous n’avons jamais eu de problème d’accroche réseau en 3G, comme en 4G. Pour rappel, le Moto G 4G est en théorie capable de recevoir jusqu’à 150 Mb/s. Nous avons réussi à monter à 50 Mb/s lors de nos tests. Nous serons un peu moins enthousiastes pour ce qui est de la communication en appel. Le son n’est pas mauvais, mais il manque un peu de clarté, a parfois tendance à grésiller ou à donner une intonation métallique à son interlocuteur. Rien de bien grave, surtout vu au prix auquel l’appareil est vendu.

moto g 4g test debit

Un test 4G effectué dans la ville de Courbevoie (92)

Enfin, nos tests GPS se sont déroulés sans aucun accroc. GPS Data a réussi à fixer notre position en moins de 10 secondes et sans aucune aide du réseau. C’est excellent. Rares sont les téléphones à mettre moins de 20 secondes avant de fixer précisément une position.

moto g 4g gps data

Comme d’habitude, le test a été effectué au cœur de Paris.

 

Une autonomie toujours aussi impressionnante

Lors du test du Moto G en décembre 2013, nous avions beaucoup apprécié l’autonomie du téléphone de Motorola. Notre version 4G possède grosso modo les mêmes points forts. Sa batterie de 2070 mAh couplée à un écran relativement petit de 4,5 pouces lui procurent une excellente autonomie. La 4G n’a visiblement pas (ou peu) affecté l’endurance du smartphone et le Moto G a été capable de tenir bien plus qu’une journée en utilisation classique (téléphone, réseaux sociaux, surf sur Internet, etc). L’économiseur de batterie est toujours présent au rendez-vous et permet, lorsque la batterie passe en-dessous de 15 % de couper automatiquement la data. Comme d’habitude, nous avons lancé une vidéo YouTube durant une heure avec le son au maximum (sur écouteur) et le Moto G a perdu 15 %. Un test qui confirme ces premières impressions puisqu’il le situe dans la fourchette haute.

 

Verdict Moto G 4G

design
7
À l'exception des boutons de volume pas très pratique à utiliser, le design général du Moto G est toujours aussi bon. D'autant plus qu'il dispose maintenant d'un port carte micro-SD. Ce n'est pas peut-être pas le téléphone le plus fin du monde, mais il est confortable, solide et dispose de coques interchangeables.
logiciel
9
Il s'agit de la version de base d'Android, agrémentée de quelques logiciels très pratiques de Motorola. On apprécie tout particulièrement la rapidité avec laquelle le constructeur procède aux mises à jour sur son téléphone, puisque le téléphone est livré d'office avec Android 4.4.3 (KitKat) et passera sous peu sous 4.4.4.
écran
8
L'écran du Moto G est toujours aussi agréable à regarder au quotidien. Il dispose d'une belle luminosité, de couleurs fidèles et se paye en plus le luxe d'être en HD. Attention toutefois, on rappellera que sa diagonale plus petite que la moyenne (4,5 pouces) ne conviendra pas à tout le monde.
performances
9
Est-ce que le Moto G a pris un coup de vieux du point de vue des performances ? Non, mille fois non. Son Snapdragon 400 affiche encore de bien belles performances dignes des smartphones du milieu d'année de 2014. Mieux, cette même puce elle lui permet désormais de capter la 4G !
caméra
6
Certes, le Moto G 4G n'est toujours pas un photophone. Mais son appareil photo n'a pas à rougir face à ses concurrents de la même gamme de prix. Les couleurs sont relativement bien rendues et le capteur est assez réactif. Sa tendance à rendre les clichés un peu flous et à manquer de piqué l'handicape toutefois beaucoup.
autonomie
9
L'autonomie du Moto G 4G est, comme celle de son petit frère : exemplaire. Non seulement le téléphone peut tenir plus d'une journée sans avoir besoin d'être rechargé, mais il dispose en plus d'options pour améliorer l'autonomie en cas de batterie faible.
Note finale 8/10
Que reprochait-on au Moto G lors de sa sortie en décembre 2013 ? Il n’avait pas de port carte SD, il n’était pas compatible 4G et il avait un capteur photo médiocre. De ces trois points faibles, cette nouvelle version du Moto G 4G corrige les deux premiers. Pour environ 20 euros de plus par rapport à la première version du Moto G, le Moto G 4G est un téléphone de milieu ou d’entrée de gamme parfaitement équilibré et désormais sans véritable lacune.

Alors, oui, bien sûr, si pour vous un téléphone à moins de 200 euros doit absolument faire de bonnes photos, on ne vous conseillera peut-être pas le Moto G (et on vous conseillera également de revoir votre budget à la hausse). Mais pour ce prix, on tient toujours là l’un des meilleurs téléphones 4G de cette génération. Écran de qualité, autonomie digne de ce nom et performances encore très honnêtes en ce milieu d’année 2014 en font un must-have pour ceux qui veulent un téléphone équilibré, beau et surtout sans fioriture inutile.
  • Points positifs
    • Écran HD toujours aussi beau
    • Performances encore très convenables
    • Excellent rapport qualité/prix
    • Les lacunes du premier Moto G comblées : carte SD et compatibilité 4G
  • Points négatifs
    • Des boutons physiques toujours aussi médiocres
    • Capteur photo très moyen