Le Nokia 8 a été officiellement présenté. Il s’agit du tout premier flagship de la marque finlandaise depuis que ses appareils tournent sous Android.

On l’attendait et, il faut l’admettre, il n’avait plus beaucoup de secrets. Le Nokia 8 vient tout juste d’être officialisé à l’occasion d’un évènement organisé par HMD à Londres. Le chiffre 8 revêt une importance particulière pour HMD, l’entreprise qui a permis à la marque finlandaise de revenir en grande pompe sur le marché.

En effet, la firme indique que cela fait huit mois qu’elle s’est lancée dans l’aventure des smartphones Nokia sous Android. Entretemps, trois appareils ont été lancés : les Nokia 3, 5 et 6, plutôt situés sur des segments d’entrée et de milieu de gamme. Le Nokia 8, quant à lui, est le premier flagship du constructeur.

Design

Montée en gamme oblige : les caractéristiques ont été revues à la hausse par rapport aux autres modèles. L’écran de 5,3 pouces est protégé par du verre Gorilla Glass 5 et offre pour la première fois une définition QHD (2 560 x 1 440 pixels). En ce qui concerne le design, on ne voit rien de vraiment particulier sur la face avant. C’est très classique avec un lecteur d’empreintes et des boutons capacitifs placés en dessous de l’écran. L’épaisseur maximale est de 7,3 mm.

Au dos, on retrouve une apparence assez traditionnelle également. On peut toutefois voir que le Nokia 8 est le premier de la marque a proposer un double capteur photo, le module dépasse par ailleurs légèrement en relief. La coque en aluminium est recouverte d’une couche de verre et dégage une forte impression d’homogénéité. Les antennes ne sont pas apparentes. Gros bémol : le smartphone n’est pas étanche et ne dispose que d’une certification IP54.

Le smartphone offre deux emplacements de puces nano SIM. Vous pouvez aussi opter pour la combinaison nano SIM + microSD.

Logiciel

Le Nokia 8 tourne nativement sous Android 7.1.1 Nougat et, comme pour les autres produits de la marque, HMD promet de toujours installer les derniers patchs de sécurité et une expérience Android pure, sans interface constructeur. En outre, l’entreprise a beaucoup travaillé pour rendre son téléphone compatible avec Android O afin qu’il soit mis à jour extrêmement rapidement quand la dernière version de l’OS sera disponible.

Photo

Pour la photo, le Nokia 8 profite de l’expertise de Carl Zeiss, spécialiste en la matière. Avec un double capteur de 13 mégapixels (RVB et monochrome), le smartphone promet d’excellentes images aussi bien en conditions normales qu’en faible luminosité. Si l’on en croit HMD, une grosse partie de la qualité photo est assurée par un traitement logiciel très performant et garanti sans latence. On a donc hâte de le tester.

À ce propos, HMD en profite pour présenter deux options. La première est baptisée « Bothie », un mot-valise composé de « Both » (« les deux ») et « Selfie ». L’idée est que l’on peut prendre une photo à la fois avec les capteurs à l’arrière et l’avant. Une fonctionnalité qui n’a rien de très innovant.

La deuxième, plus intéressante, permet de filmer et de streamer du contenu sur Internet en filmant à la fois avec l’appareil photo frontal et dorsal. Cela peut être pratique si vous diffusez une vidéo d’une interview en direct sur les réseaux sociaux.

Performances

À l’intérieur, le Nokia 8 embarque un Snapdragon 835 couplé à 4 Go. HMD dit que grâce à son interface épurée et à une bonne dissipation de la chaleur, cette configuration permet d’atteindre de très bonnes performances. Sachez également que l’espace de stockage interne est de 64 Go et que sa batterie est de 3090 mAh.

Prix et disponibilité

Le Nokia 8 sera en vente dès le début du mois de septembre pour un prix conseillé de 599 euros.

À lire sur FrAndroid : Nokia 8 : caractéristiques, tests, prix et date de sortie