No Man’s Sky, le jeu longtemps attendu, et très décrié une fois sorti, est désormais jouable directement depuis la Nvidia Shield. Un moyen de pouvoir profiter du jeu avec des performances décentes sans pour autant devoir investir une somme considérable dans un ordinateur de jeu.

Considéré comme le four de 2016, No Man’s Sky a été longtemps attendu et a tenu en haleine toute une communauté de joueurs potentiels en promettant monts et merveilles. L’objectif de cet article n’est pas de revenir sur les erreurs de communication du titre qui lui ont grandement coûté, au point de faire l’objet d’une enquête pour publicité mensongère.

Le but est simplement de vous informer qu’il est enfin possible de jouer à No Man’s Sky, et de s’en faire une idée par soi même, dans des conditions décentes. Tout juste ajouté au catalogue GeForce Now pour Shield, il est possible d’y jouer en streaming « avec des performances dignes d’une GeForce GTX 1080 », d’après le site de Nvidia.

Un énorme terrain de jeu, mais répétitif

Pour ceux qui l’ignorent, No Man’s Sky est un jeu d’aventure et de survie, où vous devez explorer les planètes d’une galaxie afin de récolter les ressources nécessaires pour parvenir au centre de l’univers du jeu. La particularité de ce jeu est son nombre de planètes, environ 18 milliards de milliards, toutes générées procéduralement.

Chacune de ces planètes est donc unique, dans un sens ou dans l’autre. À cela s’ajoutent une direction artistique stylisée et une bande-son qui s’adapte assez bien aux circonstances, ce qui permet un certain dépaysement. En revanche, rien de tout cela ne retire le côté répétitif du gameplay, ce qui n’est pas vraiment gênant pour tout le monde.

Une expérience fluide sous certaines conditions

L’intérêt ici de GeForce Now est de pouvoir jouer à No Man’s Sky avec des performances suffisantes pour permettre une expérience fluide tout du long du jeu. Et si l’expérience vous plaît suffisamment pour vouloir la partager avec un ami, libre à vous de lui fournir la clé Steam donnée lors de l’achat du jeu sur GeForce Now. Sur ce point, on peut regretter qu’il ne s’agisse pas d’une clé GOG, qui permet de profiter du jeu sans DRM.

Pour profiter du jeu, une solide connexion internet est requise, de même qu’un abonnement GeForce Now à 9,99 euros par mois. Le jeu est affiché à 60 euros sur le magasin GeForce, un prix également observé sur Steam et GOG.