Oppo vient de lancer un nouveau terminal en Asie. Celui-ci arbore des bordures très fines et un système de reconnaissance faciale.

Certains constructeurs ne chôment pas, même pendant les périodes de fêtes de fin d’année. Oppo a ainsi dévoilé à Taïwan un nouveau modèle venant compléter la gamme existante. Le A75 est doté d’un écran 6 pouces full HD+ (2160 x 1080 pixels), d’un processeur MediaTek Helio P23 cadencé à 2,5 GHz et épaulé par 4 Go de RAM. Le capteur photo principal – assez protubérant – est de 16 Mégapixels (ouverture f/1,8) et une selfiecam frontale de 20 Mégapixels (ouverture f/2,0). Côté stockage, la version de base incorpore 32 Go d’espace interne, tandis qu’une variante A75s est au programme avec une capacité doublée. Il est toujours possible d’étendre la mémoire via une carte microSD.

Du reste, on retrouve également une batterie 3 200 mAh et un capteur d’empreintes au dos de l’appareil, situé juste au-dessus du logo de la marque. L’appareil pèse 152 grammes dans un châssis mesurant 156,5 x 76 x 7,5 mm. La partie logicielle est assurée par Android 7.1 Nougat avec l’interface maison ColorOS 3.2. Côté connectique, le jack est bien présent, à côté d’un traditionnel port microUSB.

Reconnaissance faciale

À la manière du F5, ce A75/A75s offre une fonction de déverrouillage par le biais du capteur photo avant, grâce à la technologie de reconnaissance faciale Oppo AI. Pour l’instant, le constructeur ne précise pas si son nouveau modèle est destiné au marché mondial ou s’il sera uniquement cantonné au territoire de l’île. Les intéressés pourront toujours passer par la case import, en coloris noir ou or champagne : compter 10 990 dollars taïwanais (environ 310 euros) pour le A75, et 11 990 dollars taïwanais (soit 338 euros) pour le A75s.