Razer a réussi son introduction en Bourse de Hong-Kong vendredi. Le constructeur américain réussit à quasiment atteindre le maximum qu’il visait.

Il est relativement compliqué de faire son entrée sur le marché des smartphones. Certains préfèrent donc racheter des entreprises déjà établies plutôt que de s’y lancer tête baissée.

Le constructeur américain Razer a fait un choix à mi-chemin entre les deux. En rachetant l’entreprise Nextbit, qui n’avait créé qu’un seul smartphone pas forcément très populaire, il a fait le pari de pouvoir rentrer sur le marché.

Razer réussit son entrée en Bourse

La marque a en effet réussi son introduction en Bourse de Hong-Kong ce vendredi. Comme le notent nos confrères de Next Inpact, son quota d’action en vente a été souscrit 291 fois pour atteindre un prix proche du maximum espéré par l’entreprise.

Cela représente près de 530 millions de dollars (USD). La dynamique est forte alors que l’action a atteint les 5,35 dollars (HKD) avant de redescendre aujourd’hui à 4,58 dollars (HKD).

L’avenir semble assuré pour le Razer Phone

Ce beau résultat pour l’introduction en Bourse de Razer est à mettre en perspective avec ses récentes annonces. Le Razer Phone est à peine annoncé, a su nous convaincre, et sortira dans quelques jours désormais.

Il semble donc que les investisseurs croient à cette nouvelle orientation de la marque, ce qui est une très bonne nouvelle pour son avenir. Avec un tel succès, on peut s’attendre à un meilleur suivi en prime de futurs appareils mobiles Razer.

Il ne s’agit toutefois bien sûr pas du seul marché qu’occupe Razer, bien plus connu (et reconnu) pour ses ordinateurs portables et ses périphériques dédiés aux joueurs.

À lire sur FrAndroid : Test du Razer Phone : un smartphone pour les joueurs, mais pas que