Le processeur de l’iPhone 5S est fabriqué par Samsung. Baptisée SoC Apple A7, la puce présente de plus des similarités avec le modèle des Exynos du sud-coréen.a7Le processeur de l’iPhone 5S a été fabriqué par son concurrent Samsung. Malgré tous leurs différends juridiques, les deux leaders sur le marché du smartphone ont encore une fois travaillé ensemble, puisque le nouveau téléphone d’Apple, sorti il y a quelques jours, abrite un processeur fabriqué par le sud-coréen. Comme pour les téléphones précédents d’Apple, Samsung est intervenu dans la fabrication de certains composants internes. Chipworks l’a révélé, le SoC Apple A7 est une puce, dont la construction s’approche des derniers Exynos, elle est gravée à 28 nanomètres via un procédé HKMG (Hi K Metal Gate). 
Le processeur est fabriqué par Samsung qui a par le passé activement participé à la conception des processeurs Apple. À l’époque,un partenariat entre Samsung, Apple, et Intrinsity s’était soldé par le rachat d’Intrinsity par Apple. Depuis le processeur A6, il est difficile de savoir la part d’héritage de cette époque et donc le rôle des technologies Samsung dans le processeurs A7. Rappelons que Samsung a annoncé peu après Apple son processeur mobile 64 bits.
L’autre processeur présent dans l’iPhone 5S est l’Apple M7 abritant un ARM Cortex M3 permettant de faire le lien entre les capteurs du téléphone (accéléromètre, gyroscope et compas magnétique) et l’autre puce, l’Apple A7 construite par Samsung.
Il est toujours étonnant de constater que les deux firmes continuent à entretenir des relations commerciales malgré la guerre des brevets qu’elles se livrent depuis quelques années. La dernière décision d’appel prise par Samsung faisait suite au véto prononcé par l’administration américaine quant à la violation des brevets du sud coréen par Apple.