Le Samsung Galaxy S5 Neo, variante du flagship 2014 de la marque, vient d’être une nouvelle fois aperçu chez un revendeur. Mais il s’immisce cette fois en l’Europe de l’Ouest.

n-a

Étrange stratégie que celle de Samsung avec son Galaxy S5 Neo. Le smartphone, déjà aperçu chez divers revendeurs de l’Europe de l’Est, puis vu du côté de l’Alliance Wi-Fi qui lui a décerné une certification, il se montre aujourd’hui de nouveau chez un revendeur en ligne hollandais. On y voit clairement apparaitre le nom de Samsung Galaxy S5 Neo, ainsi que le numéro de modèle SM-G903F qui lui correspond. On s’attend à ce que le mobile soit commercialisé dans les prochains jours, voire prochaines semaines, mais Samsung n’a pas dit un mot à ce sujet.

D’après les différentes rumeurs, et les fiches techniques aperçues sur divers sites, le smartphone devrait être équipé d’un écran Super AMOLED de 5,1 pouces avec une définition de 1080 x 1920 pixels comme pour le Galaxy S5. On y trouverait par contre un processeur de fabrication maison, l’Exynos 7580, cadencé à 1,6 GHz et couplé à une puce Mali-T720 pour la partie graphique, 2 Go de mémoire RAM, une capacité de stockage interne de 16 Go (avec microSD possible), un appareil photo dorsal de 16 mégapixels, un capteur frontal de 5 mégapixels, et une batterie de 2800 mAh. Un smartphone qui serait d’ailleurs directement installé sous Android 5.1 Lollipop. Cette fois, le prix de l’objet n’a pas par contre pas fuité, mais on estime qu’il devrait être vendu dans l’Hexagone – si toutefois il y met les pieds – pour plus ou moins 439 euros.

Avec un tel produit, on pourrait penser que Samsung cherche à écouler des stocks restants de Galaxy S5, sur lesquels il aurait simplement remplacé la puce de Qualcomm par la sienne, d’ailleurs plutôt portée sur le milieu de gamme avec huit cœurs Cortex-A53.