L’écran du Galaxy Note 7 de Samsung vient d’être testé par le célèbre site Display Mate. Comme prévu, la conclusion est simple : le Galaxy Note 7 disposerait du meilleur écran du marché des smartphones. La nouvelle technologie OLED employée, le support d’un espace colorimétrique plus large et le mode HDR apporteraient de réelles avancées en terme d’affichage.

Galaxy Note 7 écran 2

À chaque sortie d’un nouveau terminal haut de gamme de Samsung, le site Displaymate reçoit en avant-première son exemplaire pour le faire passer sous ses outils d’analyse. L’homme est spécialisé dans les mesures des écrans et ses résultats sont donc assez objectifs même s’il convient de les prendre avec des pincettes puisqu’on se doute que Samsung choisit un exemplaire dépourvu de défaut, voire même spécialement calibré pour passer entre les outils de l’homme. Toujours est-il que les smartphones de Samsung se sont révélés d’excellents élèves ces dernières années même sous notre sonde colorimétrique (on pense notamment au dernier Galaxy S7), et il semble bien que le Galaxy Note 7 continue sur cette voie, avec des avancées non négligeables.

 

Une luminosité jamais vue sur smartphone

Tout d’abord, les mesures objectives de Diplay Mate font état d’un écran quasiment excellent, avec une luminosité maximale d’environ 500 cd/m2 en mode manuel, et même jusqu’à plus de 1000 cd/m2 en mode automatique. C’est tout simplement la plus haute valeur jamais mesurée sur un smartphone et qui devrait permettre une lecture de l’affichage en plein soleil, mais surtout le support du mode HDR annoncé par Samsung. AMOLED oblige, le constrate de l’écran est excellent, tout comme le rendu colorimétrique. Celui-ci évolue par rapport au Galaxy S7 puisque Samsung a intégré le support de l’espace colorimétrique DCI-P3 utilisé au cinéma et sur les télévisions 4K, qui permet d’afficher plus de couleurs qu’en mode sRGB classique.

 

Un filtre bleu et un double capteur de lumière

Sur le Galaxy Note 7, Samsung a intégré un système logiciel de filtre bleu, permettant de limiter cette lumière jugée néfaste pour le sommeil. Il est alors possible d’activer ce filtre au sein des réglages du téléphone et de faire varier son intensité pour filtrer jusqu’à 80 % de la lumière bleue, ce qui donne, selon Display Mate, une température des couleurs comprise entre 2 400 et 4 400°K, ce qui donnera un écran particulièrement jaune. Notons également la présence d’un double capteur de luminosité (un à l’avant et l’autre à l’arrière) pour mieux gérer la luminosité automatique de l’écran en contre-jour.

 

Le contenu HDR de la partie

Enfin, rappelons que le Galaxy Note 7 est compatible avec le contenu HDR, notamment grâce à sa très forte luminosité maximale (pratique pour les grands contrastes) et son espace colorimétrique DCI-P3 permettant d’afficher de nombreuses nuances de couleurs. Le Galaxy Note 7 intègre également une puce spéciale capable d’analyser et de traiter le contenu classique pour le transformer en contenu HDR. Display Mate ne s’est pas prononcé sur ce sujet et on espère que le traitement est plus probant que les puces transformant un contenu 2D en contenu 3D.

À lire sur FrAndroid : Le Galaxy Note 7 de Samsung est compatible HDR, quel intérêt ?