Sans surprise, le Samsung Galaxy S9 est l’un des smartphones les plus attendus de 2018. Très convoité, il fait l’objet de nombreuses fuites et rumeurs, que nous avons réunies ici.

Samsung confirmerait son rythme tick-tock

Tick-tock (non pas la chanson) est une stratégie couramment utilisée dans l’industrie des nouvelles technologies. Il consiste à proposer un changement majeur, de design ou par l’innovation, avec une génération sur deux, l’autre servant à apporter des raffinements des nouveautés plus mineurs. Apple et Intel sont connus pour avoir longtemps utilisés cette stratégie : les iPhone 3G, 4, 5 et 6 représentaient des changements de design majeurs, alors que les modèles 3GS, 4S, 5S et 6S se contentaient d’une amélioration des performances et quelques changements mineurs.

Depuis au moins le Galaxy S3, Samsung semble employer la même stratégie pour ses fleurons. Ainsi si l’on met de côté le Galaxy S5 : le Galaxy S4 était une révision du Galaxy S3, et le Galaxy S7 était une révision du Galaxy S6. Après un Samsung Galaxy S8, modèle majeur qui apportait beaucoup de changement dont un nouveau design, les rumeurs prennent clairement le chemin d’un Samsung Galaxy S9 très sage.

Un design légèrement revu et corrigé

Les nombreuses fuites concernant le futur fleuron — venant souvent d’accessoiristes — vont toutes dans le sens d’un Samsung Galaxy S9 reprenant le design du Galaxy S8, dont l’écran AMOLED bord à bord. Mais avec quelques corrections, surtout l’emplacement du lecteur d’empreintes à l’arrière.

Au lieu d’être à côté de l’objectif photo, sur un axe horizontal comme sur le Galaxy S8, le lecteur d’empreintes serait déplacé au centre de la face arrière, en dessous de l’appareil photo. Il s’agit d’un emplacement utilisé chez la grande majorité des concurrents comme LG, Google, OnePlus, Huawei ou Xiaomi.

Pour le reste, le peu de changements apporté au design du Samsung Galaxy S9 serait une bonne nouvelle. Le fabricant coréen proposerait ainsi toujours une prise jack, en plus du port USB Type-C, à l’heure où de moins en moins de fabricants font l’effort de l’intégrer.

Toujours plus de performances

À défaut du design, Samsung devrait tout de même revoir les composants internes de son flagship. Le Samsung Exynos 8895 du Galaxy S8 laissera sa place à l’Exynos 9810 déjà présenté par la marque. Cette nouvelle puce utilise toujours le procédé de fabrication en 10 nm, mais celui de seconde génération, mieux maîtrisé par le fabricant. Le SoC devra tenir tête au Snapdragon 845, que le Galaxy S9 utilisera aux États-Unis et que l’on retrouvera vite chez la plupart des concurrents, mais aussi au Kirin 970 utilisé par Huawei dans le Mate 10 Pro et le Honor View 10.

Sur le papier, l’Exynos 9810 promet un doublement des performances comparé à l’Exynos 8895 pour les tâches utilisant un seul cœur, ou jusqu’à 40% de performance en plus pour les tâches utilisant plusieurs cœurs. La puce graphique sera également améliorée et le modem 4G catégorie 18 pourra théoriquement atteindre 1,2 Gbps.

L’appareil photo : star du Galaxy S9 ?

Simple ou double appareil photo ?

Sur les smartphones haut de gamme, rares sont les modèles à ne pas proposer un double appareil photo à l’arrière. On ne compte plus que l’iPhone 8, le Pixel 2 et le Galaxy S8 comme smartphones haut de gamme avec un seul capteur dorsal. Pour le Samsung Galaxy S9, il semblerait que le constructeur suive l’exemple d’Apple et réserve le double appareil photo au plus grand modèle, le Galaxy S9+.

« Réinventer l’appareil photo »

D’après plusieurs sources, Samsung miserait gros avec l’appareil du Samsung Galaxy S9 et voudrait même utiliser le slogan « The Camera. Reimagined ». Cela se traduirait par l’utilisation d’un capteur capable de filmer 1000 images par seconde, et d’un objectif ouvert à f/1,5, ce qui serait une première dans l’industrie. Cette caractéristique a notamment été révélée par une photo supposée de la boite du téléphone.

La question de la date de sortie

Chaque année, la date de sortie du nouveau flagship de Samsung fait l’objet de nombreuses rumeurs. Pour cette édition, plusieurs bruits de couloirs font état d’une sortie avancée. Cette théorie est corroborée par des sources industrielles qui indiquent des livraisons faites à Samsung avec plusieurs mois d’avance sur le planning habituel. Le nombre anormalement élevé de rumeurs et de fuites si tôt dans le cycle de développement du téléphone pointe également vers une sortie anticipée.

Le produit a déjà été certifié par la FCC aux États-Unis et la TEENA en Chine, deux étapes très importantes avant la commercialisation d’un nouveau produit. De plus, la production aurait démarré en décembre 2017 pour une sortie prévue en mars.

Quoi qu’il en soit, le Samsung Galaxy S9 sera présenté au Mobile World Congress 2018, le fabricant l’a lui-même confirmé lors du CES de Las Vegas.