Depuis ce matin, il est possible d’acheter un Redmi 2 au Brésil. Un pays stratégique pour le Chinois Xiaomi, qui commercialise pour la première fois l’un de ses smartphones en dehors de l’Asie.

Xiaomi Redmi 2

Xiaomi l’annonçait depuis l’année dernière, 2015 devait être l’année de l’internationalisation de la marque. Le désormais célèbre constructeur chinois ne s’attaque pas encore aux marchés occidentaux de l’Europe et des États-Unis, mais tente plutôt de percer sur les marchés émergents, et plus particulièrement en Amérique du Sud. Une internationalisation désormais effective puisque le Redmi 2 de Xiaomi est désormais en vente au Brésil. Il est vendu 499 réals, soit environ 144,5 euros. Pour parvenir à vendre son smartphone à ce prix, Xiaomi a dû se plier aux exigences fiscales du Brésil. Il faut en effet savoir que les produits technologiques (smartphones, téléviseurs, consoles de jeux vidéo…) qui ne sont pas fabriqués au Brésil sont soumis à une surtaxe très importante. Le moindre iPhone coûte plus de 1000 dollars au Brésil. Pour contourner cette contrainte, Xiaomi a tout simplement ouvert une usine (dirigée par Foxconn) de fabrication de smartphone près de Sao Paulo. Les Redmi 2 brésiliens sont donc des smartphones conçus en Chine mais fabriqués en Amérique du Sud, ce qui est peu commun.

Le Brésil n’est que le premier pays d’Amérique du Sud dans lequel Xiaomi vient de se lancer. Maintenant que le constructeur chinois dispose d’une usine de production au Brésil, il y a fort à parier que des pays comme le Mexique ou la Colombie devraient bientôt voir arriver des Redmi 2 dans leurs magasins.