Xiaomi a finalement levé le voile ce matin sur le nouveau Redmi Note 4 qui sera commercialisé sur le marché indien. Il intègre un processeur Qualcomm Snapdragon à la place de la solution de MediaTek du modèle original.

Xiaomi tenait ce matin une conférence de presse en Inde pour présenter la variante du Redmi Note 4 qui sera commercialisée dans le pays. Comme pour la génération précédente, cette variante abandonne le processeur MediaTek de la version chinoise pour un processeur Qualcomm.

Il ne s’agit toutefois pas du Redmi Note 4X qui fait l’objet de rumeurs depuis plusieurs semaines et qui devrait intégrer un Qualcomm Snapdragon 652. Le Xiaomi Redmi Note 4 présenté ce matin intègre un Snapdragon 625 nettement moins puissant.

Pour le reste, le smartphone est très proche du Redmi Note 4 que nous avons testé l’an dernier. On retrouve l’écran 2,5D Full HD, le design plutôt réussi et tout en métal et la batterie 4 100 mAh qui devrait lui assurer une très bonne autonomie.

Côté stockage et mémoire vive, on aura le choix entre trois versions, 32 Go avec 2 Go de RAM, 32 Go avec 3 Go de RAM ou 64 Go avec 4 Go de RAM. Le téléphone sera commercialisé avec MIUI 8 basé sur Android 6.0 Marshmallow, mais une version preview d’Android 7.0 Nougat est déjà disponible.

 

Incompatible partielle avec la 4G française

Pour le marché indien, Xiaomi rajoute au Redmi Note 4 la compatibilité avec la 4G LTE  sur les bandes de fréquences 3, 5 et 40 utilisées par les opérateurs du pays. Malheureusement il n’est toujours pas question d’une compatibilité avec la bande 20 utilisée en France, auquel une variante du Redmi Note 3 avait eu le droit.

 

Prix et disponibilité

Le nouveau Xiaomi Redmi Note 4 devrait être disponible à partir du 23 janvier sur la boutique de Xiaomi et sur flipkart exclusivement, mais on devrait rapidement le retrouver dans les boutiques d’importation.

Le Xiaomi Note 4 sera disponible à partir de 9 999 roupies indiennes, soit environ 140 euros, et jusqu’à 12 999 roupies indiennes pour la version 64 Go de stockage, soit 180 euros environ.

À lire sur FrAndroid : Importer un smartphone : les cinq écueils à éviter