Alphabet, maison mère de Google, travaillerait sur un prototype de montre connectée qui pourrait sauver des vies.

Health-Benefits-Of-Using-A-Fitness-Tracking-Apps

C’est lors d’une visite dans les locaux de Verily, la division scientifique d’Alphabet, que le journaliste Antonio Regalado du site MIT Tech Review a pris connaissance d’une toute nouvelle smartwatch. Cette dernière inclut des fonctionnalités orientées santé et en plus, elle consomme très peu d’énergie. À priori, le groupe Alphabet développe cette montre connectée secrètement depuis des années.

La recherche médicale connectée

La smartwatch médicale, ce n’est pas pour demain. Elle est pour l’instant avant tout destinée à la communauté scientifique. Concrètement, les chercheurs utilisent les accessoires connectés avec des outils analytiques du Big Data afin de réaliser avec la plus grande précision des études cliniques.

Grâce à des capteurs médicaux, l’appareil pourrait collecter des données vitales du porteur, comme l’activité électrique du coeur (ECG). Du jamais vu dans le domaine des montres connectées.

Un accessoire santé à faible consommation d’énergie

Des centaines de prototypes auraient déjà vu le jour. L’actuelle version se composerait d’un cadran numérique et surtout, un écran circulaire E-ink qui consomme peu d’énergie en comparaison des écrans LCD ou OLED. La puce serait développée par Alphabet et réduirait la consommation d’énergie permettant à la montre de ne pas avoir besoin d’être rechargée tous les jours.

La concurrence pour sauver des vies

Alphabet n’est pas la seule firme à s’intéresser aux smartwatch médicales. Apple a récemment fait parler de son Apple Watch il y a peu avec l’extension de son logiciel santé Healthkit. Les professionnels de santé auraient la possibilité de faire des diagnostics grâce aux données collectées par la montre de la marque à la pomme.

Cette concurrence permet aussi de faire avancer la recherche médicale. Entre les bracelets connectés, les drones et les applications mobiles pour la santé, la technologie pourrait sauver des milliers et des milliers de vies.