Le drone autonome Typhoon H de Yuneec, qui devrait bientôt arriver dans les magasins, est livré avec une radiocommande sous Android, dotée d’un écran de 7 pouces, d’une puce Intel et de deux ventilateurs pour refroidir le tout. Nos confrères du site The Verge ont récupéré leur exemplaire de prêt et nous font un rapide tour du propriétaire de cette radiocommande hors normes.

yuneec-typhoon-h-st16-radio_1024x1024

Le Yuneec Typhoon H est un drone autonome dévoilé lors du CES 2016. Il sera disponible en France au courant du mois de mai à un tarif de 1 399 euros dans sa version Advanced, dépourvue du système Intel RealSense pour l’évitement d’obstacles intelligent dédié à sa version Professionnal. Sa version Advanced est tout de même capable d’éviter les obstacles, mais avec seulement deux sonars présents à l’avant du drone ce qui laisse présager un fonctionnement un peu plus sommaire et notamment face à la caméra stéréoscopique du Phantom 4 de DJI. Toujours est-il que les premiers exemplaires de prêts arrivent dans les rédactions pour les tests, et le site The Verge nous fait découvrir rapidement l’imposante radiocommande sous Android livrée avec le drone.

 

Intel, ventilateurs et haut-parleurs

Ce qui saute aux yeux, c’est la taille de la radiocommande, aussi large qu’un avant-bras ! Entre les deux sticks, on trouve un écran de 7 pouces qui, lorsqu’il s’allume, fait tourner une version spéciale d’Android. On a donc vraiment l’impression d’avoir à faire à une console portable des années 90, d’autant plus qu’on trouve deux croix directionnelles sur la radiocommande. Le logo « Intel Inside » laisse présager la présence d’une puce x86, comme sur certaines tablettes Android.

Nos confrères précisent que les petits trous sous les croix directionnelles sont des haut-parleurs, et on imagine donc que la radiocommande peut donc jouer le rôle de tablette, pour lire des films entre deux sessions de vol. Enfin, l’arrière de la radiocommande intègre deux ventilateurs pour refroidir le tout.

Yuneec-typhoon-H