L’Essential Phone n’est pas la seule annonce d’Andy Rubin. Un assistant connecté, nommé Essential Home, est également de la partie. Ce dernier est né directement de la réflexion d’Andy Rubin, le cofondateur d’Android.

Essential Home

L’initiative « Essential » ne concerne pas qu’un un smartphone remarquable, c’est aussi un nouvel écosystème d’accessoires magnétiques, ainsi qu’un OS nommé Ambient, que l’on retrouve sur l’Essential Home, un assistant virtuel. Voici donc un nouvel adversaire à l’Amazon Echo et au Google Home.

Andy Rubin est avant tout un créateur d’OS

Il n’est pas aussi populaire que Steve Jobs ou encore Bill Gates, mais Andy Rubin n’en reste pas moins un des personnage clé de l’industrie des nouvelles technologies. Il est connu comme un des fondateurs d’Android, mais ce n’est pas sa seule référence.

En 1999, Andy Rubin a fondé Dangers Inc. dans un contexte où les smartphones peinaient à se vendre aux USA tandis qu’en Europe, Nokia commençait à accumuler les millions. Ouvrez bien vos yeux, c’est là que commence réellement l’histoire d’Android. L’entreprise Danger a accouché en 2002 du SideKick. Ce terminal fonctionnait sous DangerOS, un système basé sur Java. Développé en étroite collaboration avec T-Mobile, ce téléphone remporta un grand succès aux USA notamment auprès des adolescents friands de messagerie instantanée et de sextos.

Essential Home, Ambient OS et la protection de la vie privée

Il semble donc assez logique que son initiative Essential ne se résume pas à du simple hardware. Sur le site officiel, nous pouvons ainsi découvrir l’Essentiel Home : il est décrit comme un « visage amical pour votre maison ». Plus concrètement, il s’agit d’un boitier connecté équipé d’un écran tactile, d’un microphone et d’un haut-parleur. En d’autres mots, un assistant connecté intelligent. Vous pouvez écouter votre musique, lui poser des questions, programmer des minuteries et contrôler vos lumières.

Avant l’annonce officiel de ce soir, nous avons accès à peu d’informations, cela se résume à une page web qui dévoile son design, ainsi que sa philosophie. Et elle devrait vous plaire. Mara Sega, cheffe de produit chez Essential, la décrit ainsi :

L’idée derrière Essential Home est que la technologie est là, en soutien et suffisamment proactive pour être utile, sans vous obliger à poser une question ou à la taper. Il est dans votre environnement ; vous pouvez le toucher ou lui jeter un coup d’œil, mais il n’est jamais intrusif et ne vous éloigne pas des choses qui sont importantes pour vous.

Andy Rubin veut donc concevoir un assistant personnel intelligent soucieux de votre vie privée, et que l’on peut opposer à Amazon Alexa et Google Home. Il doit le moins possible recourir au cloud computing et aux calculs côté serveur.

Andy Rubin veut donc concevoir un assistant personnel intelligent soucieux de votre vie privée

Le cerveau se situe dans l’appareil, il s’agit de l’OS (Ambient OS) et des outils développeurs (des API). Il s’agit d’un langage pour connecter les objets connectés. Ces derniers devront donc échanger directement des informations entre eux, Ambient OS agissant comme un chef d’orchestre. Une formule qui ne devrait pas faire sens avec le métier de Google, mais plutôt avec l’obsession d’Apple : le respect et la protection de la vie privée des clients.

À lire sur FrAndroid : Voici l’Essential Phone : caractéristiques, photos, disponibilité et prix