Comme en 2015, Samsung a décidé de simplifier ses gammes de smartphones. En France et en Europe, le Coréen devrait se contenter de ne proposer que les gammes J,A et S. Un vœu pieux ?

Samsung Galaxy A5-12

Le Galaxy A5 2016

Il n’est pas encore trop tard pour prendre de bonnes résolutions. Nos confrères des Numériques se sont entretenus avec Samsung, qui leur confirmé, la main sur le cœur, que le constructeur allait désormais se concentrer sur trois gammes de produits, les appellations Galaxy J, pour l’entrée de gamme, Galaxy A, pour le milieu de gamme et enfin la gamme Galaxy S, pour le haut de gamme. Les Galaxy Note existeront toujours, mais pour l’instant — avec le Galaxy Note 5 — ils ne sont pas d’actualité en Europe. Si l’on en croit les rumeurs, cela devrait changer cette année. Dernière exception, les Galaxy E existeront toujours, mais seront dédiées aux tablettes d’entrée de gamme.

Adieu Galaxy Core et Grand Prime, Bonjour Galaxy J, A et S

Les Numériques précisent toutefois que Samsung ne se gênera pour décliner autant que possible ces trois gammes. Autrement dit, il faut s’attendre à cinq ou six smartphones par gamme. C’est déjà le cas avec les Galaxy A, déclinés en Galaxy A3, A5, A7, A9 et A9 Pro, par exemple. Cela signifie également que Samsung aurait décidé d’enterrer les Galaxy Core et Galaxy Grand Prime, deux smartphones d’entrée de gamme encore vendus en France l’année dernière.

En savoir plus : Test du Samsung Galaxy A5 (2016) : le monstre d’autonomie

Des promesses qui ont un air de déjà-vu

On prendra toutefois ces déclarations avec force prudence. L’année dernière déjà, Samsung avait annoncé vouloir réduire drastiquement son catalogue de smartphones. Avec le succès que l’on sait : Samsung a à la fois sorti de nouvelles gammes de smartphones (Galaxy E, J et A) tout en conservant ses anciennes gammes. Il était finalement encore plus dur de s’y retrouver. Samsung explique justement qu’il s’agissait d’une période de transition, et qu’il sera plus simple de s’y retrouver en 2016. Des promesses que l’on vérifiera dans les prochains mois.