Selon le très sérieux Bloomberg, Free aurait proposé entre 4 et 5 milliards d’euros pour racheter Bouygues Telecom. Une offre informelle qui, ô surprise, a été rejetée par la société de Martin Bouygues.

free-bouygues-604-564x261

L’été approche et avec lui s’ouvre le feuilleton des chaudes journées à venir : le rachat de Bouygues Telecom. Dès l’annonce du rachat de SFR par Numericable, de nombreuses rumeurs faisaient état de discussion entre Free et Bouygues Telecom pour une potentielle fusion. Bloomberg confirme aujourd’hui que des négociations informelles ont bien eu lieu entre les deux partis et qu’Iliad, la société mère de Free, a proposé entre 4 et 5 milliards d’euros pour racheter Bouygues Telecom. Une offre que Bouygues Telecom aurait à peine pris le temps d’examiner puisqu’il espérait de son côté un prix compris entre 7 et 8 milliards d’euros. Les discussions auraient été stoppées depuis.

Aujourd’hui, il semble plus probable que Bouygues Telecom se fasse racheter par Orange. Les deux opérateurs ont confirmé chacun de leur côté, à demi-mot, qu’ils étaient actuellement en discussion. Orange aurait d’ailleurs déjà commencé à consulter des banques pour chercher des financements. Enfin, rappelons que le gouvernement français compte sur le rachat de Bouygues Telecom par Orange afin de parvenir non seulement à réaliser les objectifs du Plan France Très Haut Débit, mais aussi réduire l’impact du plan de licenciement prévu dans les jours à venir chez Bouygues Telecom.