Orange Bank se lance très prochainement dans le crédit à la consommation, permettant à ses clients d’emprunter jusqu’à 70 000 euros sur cinq ans. Une carte Visa Premium est également attendue.

Orange Bank avec la carte bancaire offerte

Après quelques faux départs, Orange a finalement lancé le 2 novembre dernier son service de banque mobile, Orange Bank. Quatre mois et près de 100 000 clients plus tard, l’opérateur fait le point avec beaucoup d’optimisme et en profite pour lancer de nouveaux services.

Crédit à la consommation et Visa Premium

Selon LeFigaro, Orange Bank proposera dès le mois prochain des crédits à la consommation. Les clients de cette banque mobile pourront ainsi emprunter jusqu’à 7 000 euros sans avoir à fournir d’informations supplémentaires, et jusqu’à 70 000 euros sur cinq ans, ce qui nécessitera ce coup-ci quelques formalités. Il est précisé qu’« une carte Visa Premium viendra compléter l’offre ».

Comme le soulignent nos confrères de Numerama, il s’agit là d’une réponse à l’offre de N26, l’un de ses principaux concurrents, qui permet d’emprunter de 1 000 à 40 000 euros.

Entre cette nouveauté et l’épargne, déjà disponible chez Orange Bank, ces néobanques sur mobiles n’auront bientôt plus rien à envier aux banques traditionnelles.

Une réussite prise avec prudence

Marc Rennard, Directeur général Adjoint Expérience client et Mobile Banking d’Orange, semble satisfait du chemin parcouru jusque là. « En quatre mois, nous avons conquis plus de clients que nos concurrents en six », précise-t-il. Il ne veut pourtant pas crier victoire trop tôt, se rappelant qu’un tiers des clients sont en réalité des salariés du groupe ayant profité d’offres plus attractives que celles proposées au public.

Il reste donc prudent et ajoute que « [ce beau démarrage] ne veut rien dire au bout de quatre mois. Les banques ont 150 ans d’existence ». C’est d’autant plus vrai qu’Orange Bank a connu quelques petits aléas, notamment des bugs de jeunesse au lancement du service.

À lire sur FrAndroid : Nous avons testé N26 (Number26) et Revolut, les deux concurrents d’Orange Bank