Les semaines se suivent pour Facebook et les scandales s’enchaînent avec elles. Le réseau social aurait permis la fuite de nombreuses informations auprès de services tiers, leur donnant accès notamment aux messages des utilisateurs.

Mise à jour 16h45 : ajout de la réponse de Netflix.


C’est peu dire que 2018 aura été une année mouvementée pour Facebook. Après plusieurs failles de sécurité, quelques scandales ou l’affaire Cambridge Analytica, c’est une nouvelle information qu’a obtenu le New York Times, révélée dans un article publié ce mardi. D’après le quotidien américain, Facebook aurait en effet partagé de nombreuses données de ses utilisateurs, dont leurs messages privés, avec des services tiers.

« Facebook a permis au moteur de recherche Microsoft Bing de voir les noms de tous les amis des utilisateurs de Facebook sans leur consentement et a donné à Netflix et Spotify un accès aux messages privés des utilisateurs », révèle le journal new-yorkais. Selon le document obtenu par le New York Times, Amazon aurait également eu accès aux noms et aux informations de contact des amis Facebook des utilisateurs.

Pas une faille, mais une fonctionnalité selon Facebook

Suite à la publication de l’article, Facebook a rapidement réagi sur son blog. Konstantinos Papamiltiadis, responsable de la plateforme pour les développeurs y explique que ces partages de données n’avaient jamais été cachés aux utilisateurs : « Nous voulions que les gens utilisent ces fonctions. Elles ont été discutées, débattues et scrutées par un grand nombre de journalistes et de défenseurs de la vie privée ». Le cadre de Facebook affirme par ailleurs que « la plupart de ces fonctionnalités ont depuis été retirées ». De son côté, Netflix a nié les accusations portées à son encontre. « À aucun moment, nous n’avons eu accès aux messages privés des abonnés Facebook ou n’avons demandé la possibilité de le faire », explique la plateforme de VOD : « Nous avons lancé en 2014 une fonction qui permet aux membres de recommander des séries et des films à leurs amis Facebook via Messenger ou Netflix, il n’a jamais été populaire, alors nous l’avons fermé en 2015 ».

Les révélations du New York Times font échos à un bug dévoilé par le réseau social lui-même le 14 décembre. Facebook admettait alors qu’en partageant les photos de profil avec certains services tiers, comme les applications de rencontres, lesdits services avaient en fait accès à l’intégralité des photos des utilisateurs. Une faille qui a depuis été corrigée selon Facebook.

À lire sur FrAndroid : Comment supprimer (définitivement) vos comptes Facebook et Instagram ?

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions