YouTube a été marqué aujourd’hui d’un hack touchant certaines des vidéos les plus visionnées de la plateforme. Vevo, seule victime de cette attaque, cherche l’origine de la faille.

Le clip de Despacito, le tube de Luis Fonsi et Daddy Yankee, dépassait les 5 milliards de vues sur YouTube ce lundi 9 avril. Quelques heures plus tard, la vidéo disparaissait de la célèbre plateforme de Google, apparemment supprimée par un « hacker ». Mais les deux artistes portoricains ne sont pas les seules victimes du jour : de nombreuses vidéos musicales ont été renommées pour arborer la mention « Hacked by Prosox & Kuroi’SH », ainsi que des messages plus ou moins aimables.

Selon Zataz, Kuroi’SH est connu pour avoir piraté des sous-domaines de la NASA en 2015 en profitant d’une faible maintenance des serveurs. Le jeune homme se dit un hacker « éthique », mais n’hésite pas à réclamer des followers sur Twitter en échange du hack d’autres comptes, notamment celui de Logan Paul, le YouTubeur décrié pour sa vidéo dans la « forêt des suicides ».

https://twitter.com/sh_kuroi/status/983688081407709184

Prosox est plus discret, mais son palmarès ne semble pas négligeable non plus à en croire les 6969 notifications portant son nom sur Zone-H et faisant référence à des suppressions de pages Web.

Certains ont rapproché les hackers du très polémique forum 18-25 de Jeuxvideo.com en raison d’une mention au salon de discussion dans le titre d’une vidéo d’Adèle. Il semblerait cependant qu’il ne s’agissait là que d’une dédicace demandée par un « khey » (surnom que se donnent les membres du forum) sur le Discord des hackers au moment de l’attaque.

YouTube n’est pas touché

Le fait est cependant que beaucoup ont crié au hack de YouTube à tort. En effet, ce n’est pas YouTube qui a été touché aujourd’hui, mais Vevo, une plateforme servant à la diffusion sur YouTube (entre autres) des clips de deux des trois majors du disque (Universal et Sony Music). Toutes les vidéos dont le titre a été modifié ont toutes un lien avec la plateforme en question.

Contacté par nos soins, Vevo a d’ailleurs confirmé que ses contenus ont été modifiés à son insu « en raison d’une brèche de sécurité », qui a depuis été « contenue ». Par ailleurs, la vidéo supprimée est de nouveau sur YouTube (avec son compteur de 5 milliards de vues) et Vevo travaille à rétablir le nom des vidéos altérées.

Vevo précise cependant que l’enquête concernant la source de la faille est toujours en cours. Il n’est pas précisé pour le moment s’il s’agit d’une faille technique ou s’il s’agit d’une erreur humaine. Il est si vite arrivé de laisser traîner un mot de passe…

Nous avons par ailleurs tenté de rentrer en contact avec les hackers, sans réponse de leur part pour le moment.

À lire sur FrAndroid : YouTube tape les créateurs là où ça fait mal : la monétisation s’endurcit

Première plateforme de vidéos en ligne YouTube domine son marché et propose une offre pléthorique de contenus de tout type et pour tous les...

3 raisons de télécharger cette application

  • La première plateforme vidéo sur internet
  • Du contenu pour tous les goûts
  • Des recommandations pour découvrir des nouveautés