Impôts 2024 : comment déclarer ses revenus sur smartphone

Faisons face à la phobie administrative !

 

Le temps est venu de déclarer vos revenus de 2023 pour le calcul des impôts de 2024. Bonne nouvelle, vous pouvez le faire très rapidement sur votre smartphone avec l'application Impots.gouv, à condition de respecter certaines conditions.

Application Impots Gouv
Déclarez vos revenus sur l’application mobile Impots.gouv // Source : Frandroid

Depuis quelques années, la déclaration de revenus pour les impôts — qu’on appelle souvent « déclaration d’impôts » — peut se faire très facilement en ligne depuis le site web dédié mis à disposition par la direction générale des Finances publiques. Plus simple encore : un grand nombre de contribuables peuvent même profiter de l’option de déclaration automatique sur l’application Impots.gouv disponible sur le Play Store (Android) et l’App Store (iOS).

Qui peut déclarer ses impôts sur mobile ?

Sur l’application Impots.gouv, une fonctionnalité permet de faire sa déclaration des revenus de 2023 pour les impôts de 2024 en quelques clics seulement pour transformer cette corvée administrative en une broutille de quelques secondes. C’est la déclaration automatique. Cependant, tout le monde n’est pas forcément éligible pour profiter de cette option pratique.

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance précise que cette fonction est disponible « si vous n’avez pas de modification (ou uniquement celle concernant la contribution à l’audiovisuel public) à apporter à votre déclaration de revenus préremplie qui s’affiche sur votre smartphone ou tablette ».

Sur une page dédiée, le ministère cite deux critères à respecter pour avoir accès à la déclaration automatique sur l’application Impots.gouv :

  • tous vos revenus et charges de 2023 sont bien intégrés dans la déclaration préremplie ;
  • vous n’avez pas signalé un changement de votre situation personnelle (adresse, situation de famille…).

En d’autres termes, seules les personnes dont les revenus sont télétransmis, qui n’ont pas d’éléments particuliers à signaler sur le calcul de leur salaire net imposable et dont la situation fiscale n’a pas changé depuis l’année passée peuvent prétendre à la déclaration automatique sur l’application.

Les autres contribuables, devant effectuer certaines modifications, sont invités à se tourner vers le site internet.

Quelle est la date limite pour déclarer ses impôts sur smartphone ?

Vous devez déclarer vos revenus avant une date limite variant selon votre département. Le processus en ligne profite de délais plus confortables que pour le format papier, mais soyez vigilants :

Numéro de départementDate butoir
du 01 au 19 et non-résidents23 mai 2024 à 23h59
du 20 au 5430 mai 2024 à 23h59
du 55 au 9766 juin 2024 à 23h59

La date limite pour une déclaration papier est le mardi 21 mai 2024 à 23h59.

Comment déclarer ses revenus sur l’application Impots.gouv ?

Pour déclarer vos revenus, installez et lancez l’application impots.gouv. Pour vous connecter à votre espace particulier, le plus simple est de flasher votre numéro fiscal sur un précédent courrier. Vous pouvez autrement le trouver sur la plupart des documents fiscaux, notamment votre dernier avis d’imposition.

Nous vous invitons à enregistrer ce numéro fiscal dans un gestionnaire de mots de passe, pour l’avoir toujours à portée de main. Votre espace particulier est d’ailleurs aussi protégé par un mot de passe qu’il vous revient de choisir. L’application Impôt.gouv propose aussi de vous connecter via le lecteur d’empreintes ou le système de reconnaissance faciale de votre smartphone.

Une fois connecté, il suffit de taper sur Déclaration automatique.

La déclaration préremplie s’affiche alors. Comme indiqué, vous ne pouvez rien modifier depuis votre mobile. Vous pouvez seulement vérifier que votre situation, votre adresse postale, votre adresse e-mail, vos revenus et vos coordonnées bancaires sont exacts. Il ne reste plus qu’à valider la déclaration et le tour est joué.

Un écran de confirmation s’affiche finalement, depuis lequel on peut télécharger sa déclaration pour l’archiver. Un e-mail de confirmation est également envoyé.

Attention à vos comptes N26 ou Revolut ou exchanges de cryptomonnaies

S’il nous est impossible de détailler tous les cas particuliers, il y a une situation sur laquelle nous devons attirer votre attention, c’est celle des comptes bancaires ouverts à l’étranger.

Nous relayons effectivement l’actualité de la technologie financière (FinTech) et des banques en lignes et néobanques. Or, quelques-unes des plus populaires sont basées à l’étranger. C’est le cas de la célèbre banque allemande N26, mais aussi de Revolut (dont le siège social est situé en Lituanie).

Si vous avez ouvert un compte dans une banque étrangère l’année dernière, vous devez le déclarer en même temps que vous déclarez vos revenus. Vous devez donc remplir le formulaire n° 3916 (Cerfa n° 11916) de « Déclaration par un résident d’un compte ouvert hors de France ». Vous pouvez le déclarer en ligne, conjointement à vos revenus. Nous vous invitons à lire notre tutoriel dédié afin d’éviter une amende potentielle de 1 500 euros.

Par ailleurs, il faudra également penser à déclarer tous vos comptes sur des exchanges de cryptomonnaies. Si vous avez ouvert un compte Coinbase, Binance ou BitGet pour miser, entre autres, sur le Bitcoin, il faudra le déclarer.

Notez bien que tous ces comptes doivent être déclarés, même s’ils sont vides, sous peine, là aussi, d’une amende de 1 500 euros.


Les derniers articles