Google Photos a pu envoyer vos vidéos privées à des inconnus

Google se dit « désolé » 😣

 

Google a prévenu certains utilisateurs de Google Photos que certaines vidéos hébergées sur sa plateforme avaient pu être envoyées à d'autres utilisateurs en raison d'un bug technique.

Google a commencé à communiquer auprès de certains des utilisateurs de son service Google Photos à propos d’un bug du service survenu entre le 21 et le 25 novembre dernier. Cette faille technique, qui aurait pu être anodine, a pu en fait être assez grave pour certains.

En effet, comme le rapport Jon Oberheide, cofondateur de Duo Security, qui a lui-même reçu l’alerte par e-mail, cette faille a pu envoyer certaines vidéos personnelles stockées sur la plateforme d’hébergement de Google à des inconnus. « Malheureusement, durant cette période, certaines vidéos de Google Photos ont été incorrectement exportées vers les archives d’autres utilisateurs. Une ou plusieurs des vidéos de votre compte Google Photos sont concernées par ce problème », indique Google.

Cette faille ne concerne cependant pas tous les utilisateurs de Google Photos. En fait, seuls ceux qui ont demandé, à cette période, à télécharger leurs données en les exportant grâce à Google Takeout peuvent avoir été touchés par le bug. En plus d’avoir certaines données transférées à d’autres utilisateurs, l’exportation peut avoir permis de récupérer des vidéos d’inconnus. Par ailleurs, Google précise que la faille a finalement été corrigée.

Google a été interrogé par le site 9to5Google à propos de ce problème de sécurité et explique tout faire pour que cette faille ne se produise pas à nouveau. « Nous avons alerté les gens à propos d’un bug qui peut avoir touché les utilisateurs de Google Takeout afin d’exporter leurs contenus Google Photos du 21 au 25 novembre. Ces utilisateurs ont pu recevoir une archive incomplète, ou des vidéos — pas de photos — qui n’étaient pas les leurs. Nous avons corrigé le problème et avons lancé une analyse en profondeur pour empêcher que ça se produise à nouveau », indique ainsi la firme de Mountain View.

« Nous sommes désolés que ce soit arrivé », déplore également Google, qui précise que la faille a touché 0,01 % de ses utilisateurs. Reste que dans le cas de vidéos privées, cela ne suffira probablement pas à satisfaire les utilisateurs de la plateforme qui sont probablement encore plus désolés que Google.

Les derniers articles