De nombreux utilisateurs possédant un smartphone Android ont signalé des bugs récurrents lors de l’utilisation de l’application mobile Fortnite. La faute, notamment, à des problèmes de performances malgré la compatibilité de leur téléphone. Rassurez-vous, Epic Games a trouvé la solution.

Véritable succès planétaire, le jeu vidéo Fortnite Battle Royale s’est invité sur toutes les plateformes de gaming en l’espace de quelques mois : de l’ordinateur aux consoles en passant par les appareils mobiles et tablettes. Rarement un titre avait suscité autant d’engouement dans le monde entier, assurant ainsi à Epic Games de juteux revenus financiers.

Fortnite, trop gourmand en ressources ?

Déployé sur le système d’exploitation iOS début avril 2018, le titre du studio américain s’est quelque peu fait attendre sur Android. Avant d’y débarquer cet été à travers une exclusivité réservée aux terminaux Samsung, puis de s’ouvrir progressivement aux autres téléphones Android. Mais pour certains propriétaires, l’expérience utilisateur ne se passe pas tout à fait comme prévu. La faute à des problèmes de performances de leur device…

Le compte Twitter Fortnite s’est en effet fendu d’un tweet dans lequel il évoque de nombreuses plaintes suite à des bugs inopinés. La raison de tout ce cafouillis n’est autre que les performances du téléphone en question, pourtant compatible (4 Go de RAM, la liste des téléphones compatibles ici) techniquement parlant avec le jeu. Et Epic Games d’expliquer la démarche à suivre : fermer les applications en arrière-plan, tout simplement.

Précisons que Fortnite se veut plus que gourmand en termes de ressources utilisées. À titre d’exemple, il pompe jusqu’à 1,6 Go de RAM avant même qu’une partie soit lancée. Or, il s’avère que le système d’exploitation mobile de Google continue de faire tourner les apps en arrière-plan, dans le but de fournir une expérience multitâche, consommant également de la RAM. D’où les fameux conseils d’Epic Games.

Libérer de l’espace

À savoir maintenant pourquoi l’application en elle-même bug. Si Fortnite « engloutit » trop de RAM, le système d’exploitation va automatiquement stopper le processus — à savoir Fortnite Battle Royale — dans le but de libérer de la place et permettre à l’OS de tourner correctement. D’où l’intérêt par exemple d’avoir un téléphone équipé de 8 Go de RAM, bien souvent épargnés de tous ces problèmes techniques.

Pour rappel, cette version de Fortnite Android se trouve actuellement en bêta, et peut donc logiquement faire l’objet d’anomalies repérées puis fixées par le studio de développement. C’est justement tout l’intérêt d’une bêta. Introuvable sur le Google Play Store en raison des 30 % prélevés par la firme de Mountain View, l’incontournable battle royale est téléchargeable via un fichier APK disponible sur le site d’Epic Games.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android