Android : Google donne une raison de moins d’attendre les mises à jour

 

Le code source d'Android montre un possible déplacement à venir des polices de caractères au sein du système afin de permettre leur mise à jour sans attendre une mise à jour majeure d'Android. De quoi obtenir de nouveaux émojis sans attendre des années.

Emojis Android 11

L’un des émojis d’Android 11 // Source : Emojipedia

L’un des principaux griefs opposés à Android est souvent la lenteur de ses mises à jour. Malgré tous les efforts mis en place par Google ces dernières années pour faciliter la vie aux constructeurs tiers et permettre de déployer des mises à jour rapidement, il est toujours nécessaire d’attendre plusieurs mois pour goûter aux dernières nouveautés sur un smartphone déjà sorti. Pour Android 11 par exemple, disponible depuis le 8 septembre, le nombre d’appareils mis à jour se compte sur les doigts d’une main.

Google donne cependant de moins en moins de raisons d’attendre les mises à jour majeures sur son smartphone. Non seulement les constructeurs tiers implémentent souvent certaines fonctions bien avant Google (le split screen en est un bon exemple), mais les patchs de sécurité sont désormais déployés via un canal différent. Il reste cependant encore un point qui pousse à attendre une mise à jour du système : les émojis.

Les émojis liés au standard Unicode

Les émojis sont intégrés au standard Unicode, ce qui fait qu’ils sont considérés comme un caractère, au même titre qu’une lettre ou un chiffre. Sur Android, les émojis sont donc stockés sur la partition système du téléphone (ou de la tablette), dans un répertoire dédié aux polices de caractère. Cette partition est configurée en lecture seule, ce qui la rend impossible à modifier en dehors d’une mise à jour système effectuée lorsque la partition n’est pas encore montée (avant son initialisation donc).

XDA a cependant remarqué quelques changements dans le code source libre d’accès d’Android. Des commits révèlent un déplacement des polices de caractère afin de les stocker dans un dossier de la partition /data, accessible par toutes les applications, mais ne pouvant être modifié que par system_server.

Ce changement a priori mineur, s’il venait à être intégré complètement au code d’Android, permettrait ainsi à Google de mettre à jour les polices de caractère, et donc d’ajouter de nouveaux émojis, sans passer par une mise à jour du système. Un simple push des Google Play Services pourrait ainsi suffire.

Pour le moment, ce code n’est pas encore intégré au code source d’Android, mais s’il l’est prochainement, c’est là un changement qu’on pourrait voir arriver dès Android 12.

Les derniers articles