NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Des vitesses de connexion et de téléchargement démultipliées

 

Depuis aujourd’hui NordVPN déploie une nouvelle technologie de connexion sur ses serveurs : NordLynx. Sa promesse est aussi simple qu’alléchante : accélérer la vitesse de connexion et de téléchargement sans compromettre la sécurité de l’utilisateur.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Depuis aujourd’hui et durant les prochains jours, NordVPN va proposer un nouveau protocole de connexion à ses serveurs VPN dans toutes ses applications, desktop comme mobiles. Ce nouveau protocole est appelé NordLynx, un dérivé plus sécurisé du protocole de communication Wireguard. Son objectif est simple : rendre la connexion et le téléchargement plus rapide. Jusqu’à trois fois plus rapides sous certaines conditions selon les tests effectués par NordVPN.

Pour profiter et essayer ce nouveau protocole, il faut prendre un abonnement à NordVPN. Celui-ci est actuellement au prix de 3,10 euros par mois avec l’abonnement de trois ans.

Avant NordLynx, une histoire de protocole de connexion

Pour comprendre ce qu’est NordLynx, il faut revenir un peu en arrière dans le temps. Depuis le début des années 2000, la technologie réseau derrière les VPN a assez peu évolué. En fait, elle repose sur un standard de communication appelé OpenVPN. Pour faire simple, OpenVPN se charge non seulement d’établir la connexion entre l’utilisateur et le serveur, mais aussi de chiffrer les données qui circulent entre ces deux entités.

Si OpenVPN est utilisé depuis aussi longtemps, c’est parce qu’il est considéré comme un protocole éprouvé, plutôt stable et surtout sécurisé. OpenVPN est en effet un logiciel libre et open source. À ce titre, comme son code peut être audité, on considère aujourd’hui qu’il ne comporte quasiment aucune faille de sécurité.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Le code d’OpenVPN parlons-en un peu justement. Avec le temps, celui-ci a pris de l’embonpoint : il comprend environ 600 000 lignes de code. La compréhension de son fonctionnement et son installation nécessitent également des compétences techniques très poussées. On reproche également à OpenVPN un temps de connexion plutôt long entre le client et le serveur et une stabilité discutable quand un serveur doit gérer plusieurs connexions VPN en même temps avec ce protocole.

Wireguard, le prochain standard à venir

C’est ici qu’entre en jeu Wireguard. Wireguard est un nouveau protocole de communication pour les VPN. En fait, c’est même LE nouveau protocole de communication qui est appelé à remplacer OpenVPN. En développement depuis quelques années, Wireguard s’appuie sur un fonctionnement plus simple, un système de chiffrement très performant et un code (toujours open source) très épuré. Il ne fait en effet que 4000 lignes et a été — la chose est trop rare pour ne pas être soulignée — encensé par Linus Torvalds.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Sans rentrer dans les détails techniques, Wireguard est considéré comme le futur du protocole de la connexion à un VPN. Non seulement le délai de connexion au serveur est beaucoup plus rapide, mais en plus les performances en termes de débit seraient aussi accrues.

Un protocole encore en développement

Wireguard est très prometteur, mais ce protocole est encore en cours de développement. Il possède à ce titre un défaut majeur pour les fournisseurs de VPN : il intègre un problème de confidentialité. NordVPN indique ainsi : « ce protocole n’attribue pas d’adresse IP de manière dynamique à chaque internaute connecté sur un serveur. Il est donc nécessaire de stocker certaines données personnelles sur ce réseau. »

Ce qui compromet la confidentialité des utilisateurs. Si un serveur est compromis par une cyberattaque, une saisie de justice ou une intrusion physique malveillante dans le data center qui l’héberge, il est possible de savoir quels sont les sites consultés par les utilisateurs d’un VPN utilisant le protocole Wireguard. Ce qui a posé un problème à NordVPN, qui s’engage formellement dans sa politique de confidentialité à ne conserver aucune trace de ses utilisateurs sur ses serveurs.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

NordLynx un protocole plus sécurisé et plus rapide

« Voilà pourquoi NordVPN a conçu la technologie NordLynx », explique Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN. NordLynx a été développé par les équipes de NordVPN pour améliorer la confidentialité du protocole Wireguard. NordVPN détaille le processus :

« NordLynx combine la vitesse de navigation de WireGuard et le double système de traduction d’adresses réseau (NAT) de NordVPN pour garantir la confidentialité des utilisateurs. Le double système NAT de NordVPN permet d’établir une connexion VPN sécurisée où le stockage de données personnelles sur un serveur devient anecdotique. Les adresses IP locales dynamiques sont uniquement attribuées lors d’une session active. Simultanément, l’authentification des utilisateurs est réalisée depuis une base de données externe sécurisée. »

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Et dans les faits alors ? NordVPN a réalisé plus de 250 000 tests de vitesse pour définir la rapidité de ce protocole. « Ces résultats ont démontré que NordLynx propose une vitesse trois fois supérieure face à d’autres protocoles. Dans certains cas, les utilisateurs de NordVPN peuvent également vérifier le doublement de la vitesse de téléchargement en amont et en aval avec NordLynx » explique encore Daniel Markuson de NordVPN.

Comment profiter du protocole NordLynx sur son application NordVPN ?

Pour utiliser ce nouveau protocole, il faut tout d’abord disposer de la dernière mise à jour de l’application NordVPN, que ce soit sur desktop, comme sur mobile.

Sur PC (application Windows 10).

Ouvrez l’application NordVPN, puis rendez-vous dans les paramètres de l’application (la roue crantée située en haut à droite (1)). Entrez dans le menu « Auto-Connect » (2) puis décochez la case « Choose a VPN Protocol and server automatically » (3). Une option « VPN Protocol » (4) fait alors son apparition, dans laquelle vous pouvez choisir le protocole NordLynx.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

Sur Android

Ouvrez l’application NordVPN, puis rendez-vous dans les paramètres de l’application (la roue crantée située en haut à gauche). Dans la section « Avancé », vous trouverez alors une option « Protocole VPN » ou vous pourrez choisir NordLynx.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

NordVPN est le premier à déployer un tel protocole sur toutes ses applications

La différence de vitesse de connexion entre le protocole OpenVPN et NordLynx se ressent immédiatement sur l’application NordVPN. Alors qu’il fallait attendre parfois une dizaine de secondes pour se connecter à un serveur, la connexion avec NordLynx s’établit désormais en moins d’une seconde.

NordVPN déploie la technologie NordLynx : pourquoi c’est une avancée importante ?

La vitesse de connexion et de téléchargement est depuis toujours le point faible des VPN. Si vous disposez d’une connexion très haut débit, vous savez très bien que passer par un serveur VPN bride parfois considérablement le débit. Avec NordLynx, NordVPN est le premier fournisseur de VPN à faire l’effort de déployer une technologie pour répondre au besoin de haut débit de ses utilisateurs.

Pour essayer la vitesse de connexion et de téléchargement de ce nouveau protocole, il suffit de s’abonner à NordVPN. L’abonnement est actuellement au prix de 3,10 euros par mois avec l’abonnement de trois ans. Vous avez également la possibilité de vous faire rembourser sous 30 jours si vous n’êtes pas satisfait du service.

Les derniers articles