En partenariat avec Linaro, Huawei a lancé le HiKey 970, un concurrent du Raspberry Pi tournant avec un processeur Kirin 970.

À l’occasion de la Linaro Developer Conference, à Hong Kong, Huawei a dévoilé le HiKey 970, un nano ordinateur venant concurrencer le Raspberry Pi, mais embarquant un processeur Kirin 970 (octo-core de Cortex-A53 et Cortex-A73) au lieu d’un quad-core Broadcom de cœurs Cortex-A53. Le constructeur chinois annonce des performances 25x plus élevées que sur le modèle précédent, le HiKey 960.

La carte est avant tout pensée pour la création d’applications Android, ce qui est bien sûr aidé par la présence du processeur du Mate 10 Pro que l’on devrait également trouver sur les smartphones haut de gamme de la gamme P20. Le but est aussi de faciliter le développement d’applications utilisant le NPU (Neural Processing Unit), ce cœur du processeur dédié aux calculs de l’Intelligence artificielle. La carte est d’ailleurs livrée avec le SDK (kit de développement) HiAI.

Le reste des caractéristiques techniques, notamment en termes de connectivité sans fil, n’a pas été dévoilé, mais on peut apercevoir une sortie HDMI, deux ports USB 3.0, un USB-C, un port microSD et bien sûr un port Ethernet. Une autre connectique est présente sur le côté et semble correspondre à de l’USB-C, possiblement pour l’alimentation. Pour mémoire, le modèle précédent avait en outre 3 Go de mémoire vive LPDDR4, 32 Go de stockage UFS, du WiFi 802.11ac et du Bluetooth 4.1.

L’ensemble est donc bien supérieur à ce que propose le Raspberry Pi en termes de performances, mais aussi bien plus cher. Si l’on ne connait pas encore le prix de ce HiKey 970, on peut aisément imaginer qu’il devrait être assez proche des 240 dollars du HiKey 960, une fortune en comparaison des 40 dollars du Raspberry Pi 3B+. La sortie est quant à elle prévue pour la mi-avril.