Une enquête réalisée par Numerama démontre comment les vêtements pour femmes et leurs poches trop petites posent problème, à l’heure où les smartphones sont de plus en plus volumineux.

Un iPhone XR dépassant de la poche d'un jean Levi's

Un iPhone XR dans la poche d’un jean. Crédit : Louise Audry pour Numerama

Depuis l’arrivée de l’iPhone en 2007, le smartphone est rapidement devenu un incontournable. Pour beaucoup, c’est un outil essentiel à emporter partout, et pour cela, rien de plus simple que le glisser dans sa poche. Enfin, ça, c’est quand on est un homme. Une enquête menée par Numerama met le doigt sur la différence, pas si historique que ça, entre les vêtements pour hommes et les vêtements pour femmes, et comment ces derniers ne sont pas adaptés à nos smartphones.

Une discrimination à travers les vêtements

Difficile de glisser son smartphone dans la poche avant quand votre poche est 49% plus courte en moyenne que celle d’un pantalon pour homme. C’est en somme ce que l’on peut comprendre des résultats d’une étude américaine décrite dans l’article. Pourtant, d’après un sondage réalisé à l’occasion de l’enquête, c’est bien les poches (et la poche avant en particulier) qui sont privilégiées pour ranger son smartphone, quand c’est possible.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Contrairement aux idées reçues, les poches entre les hommes et les femmes étaient à l’origine identiques quand il s’agissait d’accessoires à porter attachés à la ceinture. C’est quand elles ont été intégrées aux vêtements, exclusivement chez les hommes, que la différence s’est créée. Une fois arrivée dans les vêtements coupés pour les femmes, la poche est rapidement devenue un simple élément de style, au point de voir arriver de fausse poche trompe l’œil.

L’égalité entre les femmes et les hommes est l’un des combats de ce début de siècle, et il s’illustre parfois par des éléments qui peuvent paraître futiles aux yeux de certains. Derrière cet exemple, il y a d’une part l’esthétisme primant sur le fonctionnel, un problème qui touche davantage les femmes que les hommes, mais il y a d’autre part la question de l’accessibilité à la technologie, la portabilité d’un smartphone devenu un véritable outil de travail au quotidien pour beaucoup.

Conscient que le monde de la mode ne réagira probablement pas de sitôt, une campagne indépendante a été organisée sur Kickstarter pour créer une ligne de pantalons pour femmes aussi bien pensés que ceux pour les hommes.