Pour faciliter l’achat de ses utilisateurs, AliExpress lance enfin un service de retour gratuit et de remboursement en France. Malheureusement, les smartphones sont exclus du programme.

En France, la plateforme d’achat en ligne la plus célèbre est, sans surprise, Amazon. Comme dans nombre de pays, le géant américain s’est imposé auprès des consommateurs, mais il est loin d’être le seul acteur du marché. Il existe en effet divers concurrents plus ou moins connus, dont le Chinois AliExpress.

Cette plateforme est notamment connue par les consommateurs friands de produits Tech non disponibles dans leurs pays et qu’il faut aller chercher sur le marché chinois. Mais AliExpress veut gagner la confiance de ses utilisateurs en France et, dans cette optique, la firme lance un service de retour gratuit et de remboursement.

« L’objectif de cette initiative est d’améliorer l’expérience d’achat offerte par AliExpress et de permettre aux clients français de découvrir, en toute confiance, la large palette de marques et de produits proposée par la plateforme, sachant qu’ils peuvent bénéficier d’un service de retour gratuit et de remboursement s’ils ne sont pas satisfaits », a ainsi déclaré Cheer Zhang, responsable de la division consommateurs et marchés mondiaux d’AliExpress dans un communiqué.

Pas les smartphones

Ce nouveau programme s’applique à tous les utilisateurs disposant d’une adresse en France et concerne plusieurs catégories, dont « l’électronique grand public ». Malheureusement, les smartphones sont exclus du programme. Il en va de même pour tous les produits dont la valeur dépasse 900 euros, les sous-vêtements, la nourriture et « les produits personnalisés ».

Au-delà de cela, vous pourrez réclamer un retour ou un remboursement tant que vous ne dépasserez pas un délai de 15 jours et que le produit concerné soit encore neuf et non utilisé.

AliExpress précise que les remboursements nécessiteront 3 jours pour être effectués. La mise en place du programme a déjà commencé. Ainsi, si vous achetez des produits venus de Chine, vous devriez avoir un peu plus l’esprit tranquille.

Pour AliExpress, cela permet de faire face un peu plus sérieusement à Amazon, ainsi qu’à GearBest qui continue de se faire de plus en plus connaître. En plus de la France, la Russie, l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada et l’Australie sont aussi concernés par ce nouveau programme.