La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a transmis les conclusions de son enquête sur Vente-Privee.com à la justice. Le site est accusé de tromper ses clients en mettant en place des stratégies frauduleuses.

Créé en 2001 par Jacques-Antoine Granjon, le site Vente-Privee.com est l’une des réussites françaises sur Internet. Le site de vente événementielle est à présent au cœur d’une enquête de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Cette dernière a remarqué que le site indiquait des « prix de références » fictifs, pour donner l’illusion de faire une bonne affaire, en gonflant artificiellement le taux de réduction.

Dans son communiqué, la DGCCRF précise : « Les annonces de réduction de prix le présentent souvent sous une forme barrée. En l’occurrence, des « prix de référence » qui ne correspondaient dans les faits à aucune réalité économique étaient utilisés pour afficher des taux de promotion particulièrement attractifs ». La direction s’appuie sur des constatations relevées sur le site internet, mais aussi sur l’analyse de documents obtenus après une perquisition ayant eu lieu en 2016.

L’autorité judiciaire prend le relais

Les conclusions de l’investigation ont été transmises à la Procureure de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny. C’est cette magistrate qui sera à même de juger des suites à donner aux manquements relevés par la DGCCRF. Des enquêtes similaires ont déjà visé 19 enseignes du e-commerce, ce qui avait conduit au paiement de plusieurs millions d’amendes.