Google a présenté différentes nouveautés pour Chrome OS lors de la Google I/O et notamment des changements pour les applications Android.

Google est arrivé avec des chiffres encourageants à la Google I/O pour inciter les développeurs à investir davantage dans l’optimisation de leurs applications pour cette plateforme. C’est ainsi que les Chromebooks représentaient 17 % du marché des notebooks à la fin 2017.

L’application Android Evernote y connaît un fort succès, puisque les utilisateurs passent 4x plus de temps sur le Pixelbook que sur n’importe quel autre terminal. Enfin, Squid (une autre application pour prendre des notes) réalise 21 % de son chiffre d’affaires avec les utilisateurs de Chromebooks.

Chrome OS s’ouvre de plus en plus en supportant à la fois les applications Android, mais aussi Linux. Le support d’Android n’est pas nouveau, mais conscient que l’expérience pourrait être améliorée, Google a dévoilé les prochaines évolutions. Les principales seront disponibles avec la version 69 de ChromeOS, c’est-à-dire vers la mi-septembre.

Le Picture-In-Picture (PIP)

Le mode Picture-In-Picture est très utile avec les applications de type vidéo. Lorsque vous quittez l’application (prenons YouTube par exemple), la vidéo continue de se jouer dans un rectangle en bas de l’écran. Cette fonctionnalité n’est pas nouvelle puisqu’elle existe depuis Android 7.0 (Nougat) pour les télévisions et 8.0 (Oreo) pour les smartphones et tablettes. Les Chromebooks ne bénéficiaient pas de la fonctionnalité jusqu’à présent, mais cela va bientôt changer. En effet, le Picture-In-Picture sera disponible sur Android P et permettra de déplacer n’importe où la petite fenêtre.

Support du clavier Google

Lorsqu’un utilisateur de Chromebook ne souhaite pas (ou ne peut pas selon la position de l’ordinateur) utiliser le clavier, un clavier virtuel s’affiche à l’écran. Celui-ci est relativement basique et bien éloigné des fonctionnalités d’un Gboard par exemple. Cela va changer dès la version M69 où la prédiction de texte, l’insertion d’emojis/GIFs… du clavier Google vont rendre les applications Android bien plus agréables à manipuler.

De meilleures notifications

Aujourd’hui les notifications sur Android et sur ChromeOS ont différentes présentations. Une unification va prochainement avoir lieu afin d’offrir une expérience similaire à ce que l’on retrouve déjà sur les téléphones ou les tablettes.

Un meilleur support audio

Sur la version actuelle de ChromeOS (M65), le support complet du MIDI a été mis en place. De nombreuses mises à niveau vont être au programme avec notamment : le support du multi-channel pour les périphériques USB audio, l’AAudio et l’AAudio MMAP.

Les App Shortcuts arrivent

Depuis Android 7.1, les App Shortcuts ont fait leur apparition… en réponse à l’Assistive Touch de l’iPhone. En faisant un appuyant long sur une application sur le bureau, des sous-menus peuvent désormais s’afficher. Il peut s’agir d’éléments statiques (ex: l’accès à une catégorie) ou dynamiques (ex: les dernières personnes que vous avez appelé).

Cette fonctionnalité était totalement absente de ChromeOS et sera finalement disponible dans les prochaines semaines. ChromeOS n’ayant pas de launcher à proprement parler, cette bulle viendra s’afficher lorsque vous ferez un appui long sur la barre en bas de l’écran.

Un stylet plus réactif

Le stylet du Pixelbook offre aujourd’hui de belles performances et la latence est relativement faible (environ 100 ms). Mais Google souhaite aller plus loin et atteindre un niveau proche de 0 ms. Pour cela, les développeurs vont avoir à disposition un « Ink Overlay » qui offrira des performances en hausse. En interne, le Chromebook s’appuiera sur de la prédiction par Machine Learning et des optimisations logicielles.

Pour les développeurs

Lors de la présentation des nouveautés, Google a longuement incité les développeurs à optimiser leurs applications pour cette plateforme. Google semble en effet délaisser peu à peu les tablettes Android et il serait dommage que la nouvelle orientation vers des tablettes ChromeOS échoue.

Un émulateur pour Android Studio

Jusqu’à présent la seule manière de tester ses applications Android sur un Chromebook… nécessitait l’achat d’une unité. Cela va changer puisqu’un émulateur va être disponible et ainsi permettre à l’ensemble des développeurs de pouvoir tester leurs applications sans avoir à effectuer un achat supplémentaire.

Déboguage USB

Aujourd’hui, tester une application Android sur un Chromebook se fait uniquement en WiFi. Google a annoncé que le déboguage par USB sera disponible pour le Pixelbook et le HP Chromebook X2.

Afficher les raccourcis dans les menus

Contrairement aux smartphones ou aux tablettes, les Chromebooks disposent d’un clavier physique. Cela nécessite des optimisations pour gérer au mieux ce type de saisie (ex : les touches de navigation). Une autre recommandation de Google est de gérer des raccourcis, comme nous en avons déjà l’habitude sur Linux, Mac et Windows. Malheureusement il est très difficile pour un utilisateur de deviner ces raccourcis, car ils ne sont indiqués nulle part. Pour corriger cela, Google va permettre aux développeurs de les afficher dans les menus.

Un redimensionnement plus naturel

Google va également fournir des outils aux développeurs pour permettre de rendre le redimensionnement plus naturel qu’il ne l’est aujourd’hui. Le « responsive » va ainsi être animé lorsque l’utilisateur va changer la taille de la fenêtre.

Les nouveautés pour les applications Android sur ChromeOS sont donc nombreuses cette année. Google espère avoir trouvé un remplaçant aux tablettes Android qui peinent à se vendre aujourd’hui.

À lire sur FrAndroid : Tablettes : le renouveau avec Chrome OS ou Fuchsia ?