Harcèlement sur Twitch : enfin un vrai ban des viewers, mais une solution insuffisante

 

Twitch teste actuellement une option permettant aux streameurs d'empêcher les utilisateurs bannis de leur tchat de regarder le live. Une manière supplémentaire de prévenir le harcèlement sur la plateforme, dont sont victimes de nombreux streameurs.

Depuis très longtemps, les streameurs peuvent bannir des viewers de leur live sur Twitch. Cela signifie que ces derniers ne peuvent plus interagir dans le chat. Cependant, cela n’empêche pas totalement le harcèlement : ils peuvent toujours créer des clips vidéo et inciter à la haine sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi Twitch teste une nouvelle fonctionnalité, empêchant ces derniers de regarder les chaînes sur lesquelles ils sont bannis.

Twitch veut aller plus loin dans le bannissement de certains utilisateurs

C’est durant un live de Twitch dédié aux notes de patch de la plateforme que cette dernière a annoncé l’arrivée d’une fonction dédiée aux streameurs. Comme l’a rapporté la streameuse Lowco (spécialisée dans le fonctionnement de la plateforme) sur Xle nouveau nom de Twitter — elle n’est pas disponible pour le moment. Lorsque cette option sera activée, les utilisateurs bannis d’une chaîne ne pourront plus regarder les lives de ladite chaîne.

Une fonctionnalité pour les streamers de Twitch afin de bloquer leurs lives aux utilisateurs bannis // Source : Lowco via X

Cette fonctionnalité sera déployée le mois prochain et sera optionnelle. Elle fonctionnera instantanément, ce qui signifie que les viewers bannis verront le live se couper. Toutefois, cela ne les empêchera pas de regarder les rediffusions et les clips, bien que Twitch précise que c’est temporaire.

Une fonctionnalité bienvenue, mais pas sans failles

Pourtant, cela n’empêche pas un utilisateur véhément de simplement se déconnecter de son compte pour regarder à nouveau un live dont il a été banni. En effet, le bannissement ne s’applique pas à un appareil ou à une adresse IP.

Durant le live d’annonce de l’option, des responsables de Twitch ont expliqué qu’il y avait certaines difficultés à mettre cela en place. Le responsable dédié à la santé de la communauté, Trevor Fisher, précise avoir tout de même souhaité la fonctionnalité, arguant que beaucoup de streameurs le demandaient.

Twitch déplace-t-il le harcèlement ?

Sur les réseaux sociaux, plusieurs streameurs ont félicité l’initiative, invitant Twitch à aller plus loin. La streameuse Avamind encourage, par exemple, la plateforme à vérifier les numéros des utilisateurs « pour éviter la recréation de compte à l’infini », dans un message publié sur X.

Nat’ali, streameuse également et militante contre le cyberharcèlement, particulièrement contre les femmes, a également félicité l’initiative dans un thread sur X, en restant nuancée : « c’est bien, ça bouge dans la bonne direction, avec une vitesse quasi inexistante mais quand même. »

Source : Nat’Ali – Frandroid via X

La streameuse précise que si cette décision n’est pas complétée par davantage de difficultés « pour créer des nouveaux comptes Twitch, ça va pas être incroyable. Plus on ajoute des étapes plus les harceleurs vont avoir la flemme, là on a enfin l’étape 1 ». Selon Nat’ali, « ça va pas aider pour le harcèlement mais juste déplacer le harcèlement ». Elle se dit favorable à une identification par adresse IP.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.